Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

PME-ETI

La plieuse à contrôle laser du bourguignon Jean Perrot

,

Publié le

La plieuse à contrôle laser du bourguignon Jean Perrot
Le capteur de la plieuse lit jusqu’à 64 000 images par seconde.
© D.R. ; le républicain lorrain / thierry nicolas

Double innovation avec la dernière presse plieuse de Jean Perrot, la marque des équipements de travail des métaux en feuilles du groupe Pinette (PEI). Hébergée à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), dans les locaux de sa maison mère, elle lance un modèle doté d’un contrôle sans contact des mesures d’angle simultanément au pliage.

L’opération est rendue possible grâce à une tête laser où le capteur couplé au contrôleur lit jusqu’à 64 000 images par seconde. Insensible à la lumière comme à la température, le laser peut se fixer sur n’importe quel outil avec un étalonnage quasi immédiat. "Ce qui évite d’avoir à supporter les coûts des pièces de réglage et des rebuts", souligne Éric Rousseau, le directeur de Jean Perrot. Deux années de travail auront été nécessaires à cette réalisation avec deux ingénieurs à plein-temps. "Nous avons rencontré comme principaux problèmes l’interfaçage du logiciel à la commande numérique et l’intégration de la tête de laser de façon à ne pas gêner l’opérateur", précise le dirigeant.

Au choix du client, l’équipement peut aussi intégrer un magasin d’outillage permettant le déplacement manuel des poinçons et des matrices de petites et grosses tailles. "Il suffit de quelques minutes pour effectuer, sans effort, un changement de ligne d’outillage", assure Éric Rousseau. Cette autre innovation, qui aura requis six mois de mise au point, s’adresse notamment à des serruriers, métalliers, tôleries fines, agenceurs de magasins, confrontés à des petites et moyennes séries avec changement régulier d’outils. Jean Perrot conçoit aussi des cisailles, rouleuses, cintreuses et îlots robotisés clés en main. Son chiffre d’affaires représente 15% de celui du groupe Pinette, 33 millions d’euros en 2015 avec un effectif global de 120 salariés.

Didier Hugue

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus