Usine Nouvelle

S’inscrire à la newsletter
Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

La façade de la gare de Rennes a été détruite en 1 minute (enfin presque)

Pierre Monnier , , ,

Publié le

Vidéo Une pelleteuse de 30 mètres s'attaque à la gare de Rennes depuis le 29 novembre 2016. L'objectif : aménager l'infrastructure en vue de l'arrivée, le 2 juillet 2017, de la nouvelle ligne LGV reliant la Bretagne et la capitale. Ouest-France a compilé en vidéo la disparition de la façade de la gare bretonne.

La façade de la gare de Rennes a été détruite en 1 minute (enfin presque) © Twitter / CC / @atabula_info

Les prises de vue ont commencé le 2 décembre 2016 au matin et se sont terminées le 1er février 2017. Entre temps, une pelleteuse de 130 tonnes, équipée d'un bras de 30 mètres, a fait disparaître la gare de Rennes telle que les Bretons la connaissait. Un duo de reporters-photographes du journal Ouest-France ont profité de ce chantier pour réaliser un timelapse des travaux.

L'infrastructure est en plein réaménagement afin d'accueillir comme il se doit l'arrivée de la ligne LGV reliant la Bretagne à la capitale. Le 2 juillet, il sera possible de rejoindre Rennes depuis Paris en seulement 1h27 contre 2h05 aujourd'hui. L'occasion rêvée pour rajeunir la gare inaugurée en 1857, dont les seuls aménagements marquants remontent à l'agrandissement de 1992. Les travaux doivent durer jusqu'en 2020 et donner à l'établissement un aspect très moderne.

Une vidéo du même type avait été diffusée à la fin des travaux courant de septembre 2015 à mai 2016 :

Gare de Rennes: 9 mois de travaux en accéléré from Rennes, Ville et Métropole on Vimeo.

Réagir à cet article

Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus