Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

La Chine gagnée par ses mouvements sociaux

Publié le

La Chine gagnée par ses mouvements sociaux © justCRONO (FlickR) ALESSANDRO CAPURSO

Tapie derrière la Chine, l’Inde lorgne le continent africain

Ce lundi s’ouvre à Nice le vingt-cinquième sommet France-Afrique. Objectif : accompagner le décollage du secteur privé sur le continent. Tapie derrière la Chine se tient l’Inde, qui se donne à peine une vingtaine d'années pour rattraper Pékin sur ses investissements sur place. Pour s’en donner les moyens, l'Inde vient même de décider de créer un fonds souverain spécifique. Ce fonds serait exclusivement destiné à acquérir des matières premières et notamment des champs pétroliers en Afrique. En ligne de mire, les sous-sols de l'Angola, du Soudan, de l'Ouganda, et le phosphate du Sénégal. Le cahier des charges est assez simple : faire au moins un gros rachat dans l'année, avec des contreparties « à la chinoise » : rénover des raffineries, reconstruire des voies de chemin de fer, ouvrir des routes et offrir des prêts à des conditions avantageuses. 

Mue par sa croissance, New Dehli doit sécuriser coûte que coûte ses sources d'énergie. Le pays dépend à 75 % de l'étranger pour ses approvisionnements pétroliers, un chiffre nettement supérieur aux 52 % de la Chine. La Russie vient de lui promettre 16 réacteurs nucléaires, dont la moitié pourraient être livrés entre 2012 et 2017, mais en attendant, l'Inde compte sur son fonds souverain pour lui ouvrir les portes des stocks.

Un autre fonds souverain pour les infrastructures domestiques. Sur le plan interne, le gouvernement indien a déjà annoncé le 14 mai vouloir créer un fonds de 11 milliards de dollars pour financer ses dépenses d'infrastructures et combler son retard avec la Chine. Dehli n’a dépensé 6,5% de son PNB en infrastructures en 2009, comparé aux 11%chinois, d'après le rapport Ernst & Young India. Dans un rapport publié le mois dernier, McKinsey estime que l'Inde investit pour le développement de ses villes 17 dollars par habitant par an, soit 15% (116 dollars) de ce que la Chine dépense. Or la production d'électricité en Inde est inférieure de 10% à la demande, entraînant des coupures fréquentes qui rendent nerveux les plus débonnaires des entrepreneurs. Les routes qui comptent pour 65% du transport indien sont dans un état calamiteux, ralentissant les camions et limitant la vitesse à environ 20km/h, d'après une étude du Transport Corp. of India and the Indian Institute of Management de Calcutta, en 2009. Le réseau ferré n'est pas en meilleur état. Quant aux bateaux, le temps moyen pour charger et décharger dans les ports indiens est de près de 96 heures, soit 10 fois plus qu'à Hong Kong, rapportait le gouvernement indien dans sa dernière étude économique annuelle.

Pékin prête à Téhéran pour construire son tunnel

Le nouvel axe Téhéran-Pékin se concrétise autour d'un tunnel. La Chine a accordé un prêt d'un milliard d'euros pour financer plusieurs projets de la mairie de Téhéran, notamment un important tunnel permettant de faire la jonction entre deux autoroutes situées dans l'est et l'ouest de la ville. La nature ayant horreur du vide, la Chine a renforcé ces dernières années sa présence en Iran : elle a notamment mis la main sur le secteur pétrolier et gazier, alors que les compagnies occidentales ont progressivement quitté le pays, programme nucléaire controversé oblige.

La Chine gagnée par ses mouvements sociaux

"La révolte sociale gronde dans l'atelier du monde", titre le Figaro. Compétition mondiale, cadences infernales, quête acharnée d'une baisse des coûts ne font plus bon ménage avec les ouvriers chinois. Confronté à une vague de suicides à Shenzen, le chinois Foxconn, sous-traitant pour Apple, HP, Sony, Dell et de nombreuses autres marques, a fini par promettre  une augmentation de salaires de 20% pour les ouvriers. Plus de 300.000 ouvriers y travaillent sur les chaînes de production pour concevoir des iPhone, des PC HP ou des périphériques pour d'autres marques étrangères, 12 heures par jour, six jours sur sept pour un salaire mensuel de 105 euros. Plusieurs photographies clandestines du site ont été publiées.

Dix ouvriers se sont donné la mort depuis le début de l'année d'après les sources officielles chinoises. Plusieurs autres employés ont par ailleurs tenté de se suicider. Depuis, les fabricants de matériel informatique, et donneurs d'ordre de Foxconn se sont émus de la situation. Les solutions proposées par le sous-traitant semblent aujourd’hui maladroites : des filets ont été installés pour prévenir les suicides par défénestration, et la direction a tenté de faire signer une déclaration par les salariés. Un document dans lequel ces derniers s'engageaient à ne pas... se suicider.

Par ailleurs, une grève dans une unité de production de pièces automobiles du groupe Honda à Foshan (province méridionale du Guangdong) a entraîné l'arrêt de la production dans ses usines d'assemblage sur le premier marché automobile de la planète, forçant le patron à proposer des hausses de salaire.




RECEVEZ GRATUITEMENT TOUS LES LUNDIS LA NEWSLETTER « LA SEMAINE DE L'INTERNATIONAL »

Brésil, Russie, Inde, Chine, les BRIC sont l'avenir de la croissance mondiale. De pays émergents, ils sont désormais les pays dominants. La formation de nouveaux blocs renversent les anciens équilibres mondiaux. Ana Lutzky et Pierre-Olivier Rouaud décryptent les nouveaux enjeux géopolitiques au travers du prisme de l'actualité. L'information du monde pour écouter la planète.


Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

01/06/2010 - 09h41 -

Le monde ocidental ne sera sauvé que par un soulèvement social dans les bric. Quand ces peuples exigeront une protection sociale digne de ce nom alors nos économies redeviendront compétitives, les occidentaux doivent appuyer ces aspirations sociales dans les bric !
Répondre au commentaire

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus