Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

La CFDT, satisfaite par la reprise de l'aciérie Vallourec par Ascométal, reste prudente quant aux emplois

, , ,

Publié le , mis à jour le 31/01/2017 À 08H37

Entretien Vallourec a confirmé l’acquisition par Asco Industries d’une participation majoritaire dans l’aciérie du tubiste basée à Saint-Saulve, près de Valenciennes (Nord). La nouvelle entité créée, Ascoval, prévoit d’intégrer 318 salariés. Un projet qui tient la route, selon Olivier Moulin, délégué CFDT chez Vallourec.

La CFDT, satisfaite par la reprise de l'aciérie Vallourec par Ascométal, reste prudente quant aux emplois © Vallourec

Après l'officialisation de la cession d'une partie de l'aciérie Vallourec de Saint Saulve (Nord) au belge Asco Industries, 318 salariés devraient être intégrés dans la nouvelle entité créée : Ascoval. Si la CFDT se félicite du projet industriel lié à cette reprise, elle se montre très prudente sur l’avenir du volet social.

L'Usine Nouvelle.- Etes-vous rassuré après l’officialisation de la reprise de l’aciérie par Asco Industrie ?

Olivier Moulin.- Le projet industriel nous satisfait. Il tient la route, dans la mesure où il va nous permettre d’ouvrir nos carnets de commandes à l’automobile, au ferroviaire et à la mécanique. Jusqu’à présent, nous étions orientés uniquement pétrole et gaz, et on a vu ce que cela donne quand le marché s’effondre. Mais le problème est ailleurs. Ce qui nous inquiète, c’est la politique de l’emploi d’Ascometal.

Quel est le volet social de cette opération ?

Nous sommes aujourd’hui 350 salariés. Le PSE prévoit un objectif cible de 318 personnes. C’est sur ce chiffre que l’aciérie a été reprise. Pour l’instant Asco s’est engagé sur les départs en retraite avec un remplacement au cas par cas. Mais nous connaissons la politique sociale d’Asco : le groupe privilégie les réductions de coûts à tout prix. Dans leur usine des Dunes à Leffrinckoucke (Nord), 179 emplois sont supprimés. Asco va-t-il appliquer la même politique à terme à Saint Saulve ? Nous serons très vigilants sur ce point précis.

Quelles sont les perspectives industrielles pour l’aciérie ?

Le plan de charges d’ici la fin de l’année est de 275 000 tonnes avec 100 000 tonnes pour Vallourec et 175 000 tonnes pour Asco dans les nuances d’acier. C’est vraiment un seuil bas puisque notre capacité de production en trois équipes s’élève à 360 000 tonnes. On verra comment tout cela va évoluer. On va faire 2 000 tonnes d’acier pour Asco en février, puis 4 000 tonnes en mars.

Que pensez-vous de l’engagement du Conseil régional des Hauts-de-France ?

Dès le début, Valérie Létard, la vice-présidente et élue de Valenciennes (Nord), nous a soutenus. Puis Xavier Bertrand, le président, a pris le relais. Il s’est engagé sur un prêt de 14 millions d’euros à Asco Industrie ciblé sur les investissements du groupe, pas vraiment à Saint Saulve puisque l’aciérie a déjà été modernisée, mais pour soutenir Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône). Mais je n'ai aucun doute que ce prêt de la Région a été essentiel pour décider Ascometal à reprendre l’aciérie de Saint Saulve.

Propos recueillis par Francis Dudzinski

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

 

 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus