Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire placée sous surveillance renforcée par l'ASN

Aurélie Barbaux , , ,

Publié le

Depuis 2016, l’Autorité de sûreté nucléaire constate une détérioration du niveau de sûreté à la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire dans le Cher (18). EDF n’ayant pas redressé le tir, l'ASN vient de la placer en surveillance renforcée.

La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire placée sous surveillance renforcée par l'ASN
EDF pointé du doigt par l'ASN pour manque de surveillance dans la conduite des réacteurs à la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire (Cher)
© DR

En 2016, la hausse du nombre d’événements significatifs (8 classés au niveau 1 de l’échelle INES) à la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire dans le Cher, avait déjà alerté l’Autorité de sureté nucléaire (ASN). Ces événements avaient pour origine un défaut de surveillance dans la conduite des réacteurs. Lors d’un contrôle, l’ASN avait aussi repéré "plusieurs défaillances de l’exploitant (EDF) dans l’identification et l’analyse des conséquences des anomalies affectant certains équipements importants pour la sûreté (état apparent dégradé de certains matériels, ne permettant pas de garantir leur bon fonctionnement en l’absence d’analyse supplémentaire)", indique l’ASN dans un communiqué. L’Autorité fait également état d’une dégradation dans la qualité des réponses qui lui sont fournies, ainsi qu’une réactivité insuffisante de l’exploitant.

Défaillance d’EDF

En avril 2017, une nouvelle inspection de deux jours menée avec l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) a révélé des carences dans la mise en œuvre de l’organisation définie par l’exploitant pour la surveillance et l’entretien de ses installations.

L’ASN a donc décidé de mettre sous surveillance renforcée la centrale, ce qui se traduit par des contrôles supplémentaires et un suivi de la mise en œuvre des ajustements nécessaires en matière d’organisation par EDF. Une nouvelle inspection sera menée en 2018.

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus