Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

La capsule Orion pas prête d'envoyer des astronautes au-delà l'orbite terrestre, selon un rapport

Aurélie M'Bida ,

Publié le

Vu sur le web Un rapport de la Nasa du 13 avril a conclu que les deux premières missions, Exploration Mission 1 et 2, du vaisseau spatial Orion propulsé par la fusée Space Launch System, est porteur de mauvaise nouvelle. Le projet serait impossible à réaliser dans le temps initialement prévu. Le calendrier est en conséquence retardé.

La capsule Orion pas prête d'envoyer des astronautes au-delà l'orbite terrestre, selon un rapport © Nasa

C'est un énorme projet, un très gros enjeu. Orion, la capsule spatiale habitée de la Nasa doit emmener les astronautes au-delà de l'orbite terrestre basse de la Terre. Et ce, "pour la première fois depuis la fin du programme Apollo", comme l'a souligné Airbus, embarqué par l'agence spatiale européenne (ESA) qui collabore avec la Nasa sur ce sujet. Un rapport de l'agence américaine, publié jeudi 13 avril, est pourtant venu assombrir les espoirs du projet. Selon les conclusions de ce document, résultat de 9 mois d'enquête,  la Nasa doit fournir plus de détails sur ses plans à long terme pour envoyer des humains sur Mars, alors même que les budgets du projet sont "contraints" et de nombreuses technologies clés restent à développer pour assurer le succès de la mission, relève le site spécialisé Space News.

Le calendrier actuel de la Nasa prévoit un lancement de la première mission, sans équipage, Space Launch System (SLS)/Orion, Exploration Mission 1 (EM-1), au plus tard en novembre 2018. Puis un lancement EM-2, la première mission de SLS/Orion à transporter des astronautes, à plus de 64 000 kilomètres de la Lune, dès août 2021.

Calendrier remis en cause

Le rapport du bureau d'inspection générale (OIG) de la Nasa reste cependant sceptique quant à la faisabilité du maintien de ce calendrier. "Les premières missions d'exploration de la Nasa - EM-1 et EM-2 - font face à de multiples problèmes techniques qui risquent de retarder leur lancement",  souligne le rapport.

La capsule Orion est également confrontée à des problèmes. "La Nasa considère Orion comme l'un des plus grands défis pour arriver à envoyer l'EM-1 au plus tard en novembre 2018", explique le rapport. Or, les retards dans le développement du module de service Orion, fournis par l'ESA, sont le principal facteur du retard général d'Orion, pointe-t-il. Et de compiler une série d'inconvénients budgétaires à la bonne réalisation de cette première mission en 2018. En revanche, le document ne spécifie aucune date prévisionnelle pour le projet SLS/Orion. Les éléments de précisions requis par l'OIG devrait permettre d'y voir plus clair dans les mois à venir.

Réagir à cet article

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus