Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

L'usine Martin Dow inaugurée par François Hollande

, , ,

Publié le

Le Président de la République, François Hollande, a inauguré jeudi 16 mars, l'usine pharmaceutique Martin Dow Pharmaceuticals à Meymac en Corrèze.

L'usine Martin Dow inaugurée par François Hollande
François Hollande et Jawed Akhai, dirigeant du groupe Martin Dow, lors de l'inauguration de l'usine pharmaceutique Martin Dow Pharmaceuticals à Meymac.
© Martin Dow - DR

Pour sa vingtième-huitième visite sur ses terres corréziennes depuis son élection, François Hollande a choisi d'inaugurer l'usine pharmaceutique Martin Dow Pharmaceuticals reprise voilà un an par le groupe pakistanais, suite à la liquidation judiciaire des Laboratoires Salem en septembre 2015. Pour cette dernière inauguration en Corrèze, le Président de la République tenait à démontrer qu'il est possible d'attirer des investisseurs étrangers, même lorsqu'un site industriel est situé en zone rurale, à l'écart des grands axes de communication.

Ce bâtiment de 13.000 mètres carrés avait été érigé en 1990 par le groupe américain Bristol Myers Squibb et employait 160 personnes avant de stopper sa production en 2010. La reprise par l'algérien Laboratoires Salem se termine par une liquidation judiciaire à l'automne 2015.

François Hollande a salué jeudi 16 mars tous les acteurs locaux qui ont permis la reprise de ce site emblématique de Haute-Corrèze. "Cette entreprise a connu des réussites exceptionnelles avec BMS et des épreuves éprouvantes avec sa fermeture. J'étais auprès des salariés pour les accompagner et chercher un repreneur. Je salue les efforts conjugués de l'Etat en tant que garant pour donner les autorisations ainsi que les collectivités locales, la Mairie de Meymac, le Département et la Région. Grâce à cette mobilisation, nous avons pu accompagner la reprise par Jawed Akhai".

Il a assuré au repreneur que les conditions étaient désormais réunies pour démarrer la production de médicaments génériques. "Dans un délai très court, l'Autorité de Santé va délivrer les certificats" a-t-il précisé. L'Agence Nationale de Sécurité du Médicament avait accordé l'autorisation d'ouverture de l'établissement le 7 septembre dernier puis réalisé une inspection du site en février.

 Un nouveau bâtiment pour la fabrication d'antibiotiques ?

Par ailleurs, le classement de Meymac en zone AFR (Aide à Finalité Régionale) va rendre le site éligible à des aides importantes permettant de poursuivre les investissements envisagés. L'horizon se dégage donc pour l'industriel pakistanais. Les perspectives s'annoncent aussi intéressantes puisque le dirigeant a prévu d'investir plusieurs millions d'euros et de recruter des ingénieurs, pharmaciens et personnels spécialisés afin de porter l'effectif à plus de 85 dès 2019 contre 27 actuellement.

"J'ai trouvé à Meymac une main d'œuvre de qualité et j'envisage la construction d'un nouveau bâtiment pour fabriquer des produits spécifiques, à savoir des antibiotiques" a annoncé Jawed Akhai précisant que "ici, c'est une histoire de famille puisque mon fils Ali dirigera l'usine". L'industriel compte se rapprocher d'un ou plusieurs partenaires français pour diversifier sa production. Spécialisé dans les formes sèches de médicaments (gélules, comprimés, poudres), le site se positionne comme un sous-traitant important de l'industrie pharmaceutique pour de donneurs d'ordres français et internationaux y compris pakistanais.

En juin 2015, Ali Akhai et sa mère Jasmine avaient acquis un premier site en France situé à Gien (Loiret) spécialisé dans la production de compléments alimentaires Martin Dow Healthcare. En investissant dans l'Hexagone, Ali Akhai, troisième génération aux commandes depuis la création du groupe en 1960, mise sur l'international pour assurer son expansion. Le groupe occupe actuellement la cinquième place au Pakistan dans son secteur d'activité, suite à l'acquisition des usines Roche et Merck dans son pays.

Corinne Mérigaud

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus