Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'UE a perdu 5,4 milliards d'euros en revenus fiscaux de Google et Facebook

Publié le

Infos Reuters BRUXELLES (Reuters) - L'Union européenne a perdu 5,4 milliards d'euros en impôts de Google et Facebook entre 2013 et 2015 à cause de leurs mesures d'optimisation fiscale, selon le rapport d'un député européen favorable à une réforme qui contraindrait les grands groupes internet à payer davantage d'impôts.

L'UE a perdu 5,4 milliards d'euros en revenus fiscaux de Google et Facebook
L'Union européenne a perdu 5,4 milliards d'euros en impôts de Google et Facebook entre 2013 et 2015 à cause de leurs mesures d'optimisation fiscale, selon le rapport d'un député européen favorable à une réforme qui contraindrait les grands groupes internet à payer davantage d'impôts. /Photo d'archives/REUTERS/Dado Ruvic
© Dado Ruvic

Le document, auquel Reuters a eu accès, sera publié jeudi, à la veille d'une réunion de deux jours des ministres des Finances de l'UE à Tallinn où le sujet sera évoqué.

Google et Facebook ont en commun de transférer l'essentiel de leurs profits européens en Irlande, où le taux d'imposition sur les sociétés est le plus faible de l'UE.

Le rapport de l'eurodéputé socialiste Paul Tang souligne que Google paie hors de l'UE des impôts représentant 9% de son chiffre d'affaires et que cette proportion tombe à 0,82% dans l'UE.

Pour Facebook, le ratio est de moins de 0,10% alors qu'ailleurs le réseau social paie des impôts représentant entre 28 et 34% de son chiffre d'affaires, ajoute-t-il.

La France, avec le soutien de l'Allemagne, de l'Italie et de l'Espagne, propose d'asseoir la taxation des "Gafa" (Google, Apple, Facebook et Amazon) non plus sur les profits mais sur leur chiffre d'affaires généré en Europe.

Dans ce cas, l'application d'un taux de 5% aurait contraint Google et Facebook à payer 4 milliards d'euros d'impôts entre 2013 et 2015, estime le rapport.

La mesure forcerait également Amazon à payer des impôts alors que le géant du commerce en ligne en a été exempté entre 2013 et 2015 faute d'avoir réalisé des bénéfices.

(Francesco Guarasco, Véronique Tison pour le service français)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus