Usine Nouvelle

S’inscrire à la newsletter
Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'OPA de Springer sur SeLoger.com jugée conforme par l'AMF

Publié le

Bourse PARIS (Reuters) - L'Autorité des marchés financier (AMF) a jugé mardi recevable l'offre d'Axel Springer sur SeLoger.com, dont la cotation reprendra mercredi à la Bourse de Paris.

Le spécialiste des annonces immobilières sur internet fait depuis septembre l'objet d'une OPA du groupe de presse allemand, qu'il a rejetée en estimant qu'elle ne reflétait ni sa valeur intrinsèque ni ses perspectives de croissance.

Réagissant à la décision de l'AMF, Axel Springer a déclaré que son offre de 34 euros par action était désormais "inconditionnelle".

"La décision appartient désormais uniquement aux actionnaires de SeLoger.com", a déclaré Ralph Büchi, le président du groupe allemand, cité dans un communiqué.

"(Les actionnaires) ont la possibilité de vendre leurs actions au prix de 34 euros et ainsi de les monétiser à un prix attractif", a-t-il ajouté.

Dans une décision publiée sur son site, l'AMF rejette ainsi les arguments soulevés par des actionnaires minoritaires de SeLoger.com et par la société elle-même sur le prix jugé insuffisant et sur l'absence de seuil de renonciation.

Axel Springer détient déjà 12,4% du capital du site, acquis auprès de certains de ses fondateurs à 34 euros par action. Il propose aussi ce prix aux autres actionnaires dans le cadre de son OPA, qui est ainsi inférieur au cours actuel (34,35 euros en clôture lundi).

Dans sa décision, l'AMF souligne que le prix d'une telle offre "est librement fixé par l'initiateur, ainsi qu'un éventuel seuil de renonciation" et qu'en définitive il appartiendra aux actionnaires d'apporter ou non leurs actions.

Des craintes de blocage de la part de l'AMF avaient fait surface la semaine dernière, notamment en raison de l'absence de seuil.

L'AMF précise qu'elle publiera dans les jours qui viennent le calendrier précis de l'offre et que la cotation du titre reprendra mercredi 1er décembre.

Jean-Michel Bélot et Pascale Denis, avec la contribution de Matthieu Protard, édité par Dominique Rodriguez

 

 

Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus