Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[L'industrie c'est fou] Après l'Espace, Kirobo Mini, l'humanoïde de Toyota va conquérir la Terre

Léna Corot

Publié le

Vu sur le web Le constructeur automobile japonais Toyota, souhaite commercialiser au Japon en 2017 un humanoïde, Kirobo Mini. Ce robot doit rendre la conduite plus sûre, et devenir un véritable compagnon pour les conducteurs.

[L'industrie c'est fou] Après l'Espace, Kirobo Mini, l'humanoïde de Toyota va conquérir la Terre
Kirobo Mini est l'humanoïde de Toyota conçu comme étant un véritable compagnon lors des trajets en voiture.
© Toyota - D.R

Toyota souhaite commercialiser un petit robot (qui ne conduit pas) en 2017, selon Bloomberg. Le premier robot Kirobo a passé 18 mois à bord de la Station spatiale internationale (ISS), le voyage a pris fin en février 2015. Cet humanoïde est devenu le premier robot à parler dans l’Espace, précise Bloomberg.

Toyota souhaite commercialiser une version plus petite de cet humanoïde, Kirobo Mini, au Japon dès 2017 pour 39 800 yens soit 350 euros. Kirobo Mini fait 10 cm de hauteur assis pour 183 grammes. Ainsi, il est suffisamment petit pour tenir dans le repose verre d'une voiture, précise Bloomberg.

 

Toyota affirme que son humanoïde pouvant parler est même capable de répondre aux émotions humaines, d’engager une conversation et de bouger la tête et les mains.

Kirobo Mini est développé pour être un compagnon lors des trajets en voiture. Sa commercialisation intervient au moment où les Japonais ont moins d’affinité pour les véhicules, précise Bloomberg. En effet, un sondage a récemment montré que 30% des Japonais de moins de 30 ans n’ont aucun intérêt pour les voitures.

Rendre la conduite plus sûre

Le petit humanoïde doit rendre la conduite plus sûre. Kirobo Mini est par exemple capable de dire "Oops !" lorsque le conducteur freine trop brutalement, il peut se mettre à parler pour réveiller un conducteur qui s’endort ou lui dire de faire une pause s’il conduit trop longtemps, liste Bloomberg. De même, Kirobo Mini peut féliciter le chauffeur lorsqu’il arrive à son domicile après un long trajet. Le robot est connecté via Bluetooth à une application coûtant 300 Yen par mois, soit 2,50 euros.

Toyota a investi 1 milliard d’euros pendant cinq ans pour développer l’intelligence artificielle et des recherches sur la conduite autonome, selon Bloomberg. Par comparaison, ces fonds correspondent au montant mis dans les recherches pour développer la Toyota Prius hybride.

Toyota souhaite utiliser Kirobo pour enregistrer des données sur la conduite, précise le constructeur sur son site. Celles-ci permettront d’apporter de nouvelles connaissances pour le développement de technologies futures. Ces données permettront aussi de développer des transports en accord avec l’humeur des conducteurs leurs suggérant par exemple des endroits à visiter, des routes à utiliser ou encore des musiques à écouter.

On ne sait pas encore si Kirobo Mini sera commercialisé dans d’autres pays.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus