Usine Nouvelle

S’inscrire à la newsletter
Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

L'épave de l'avion d'Air Algérie localisée grâce à un drone Reaper de l'armée de l'air française

Sylvain Arnulf ,

Publié le

Vidéo C'est un drone d'observation Reaper, acquis par la France fin 2013 aux Etats-Unis, qui a permis de repérer les restes de l'AH 5017 d'Air Algérie qui s'est écrasé au Mali.

L'épave de l'avion d'Air Algérie localisée grâce à un drone Reaper de l'armée de l'air française © U.S. Air Force photo by Master Sgt. Robert W. Valenca - Wikimedia Commons

Jeudi 24 juillet, d'importants moyens militaires ont été déployés au Mali et dans les pays alentours par la France pour tenter de localiser l'avion AH 5017 d'Air Algérie, porté disparu dans la nuit du 23 au 24 juillet avec 118 passagers à bord. Deux Mirage 2000 ont survolé la zone pour tenter de repérer des débris. Mais c'est un drone d'observation Reaper qui a localisé l'épave dans la région de Gossi, au nord-est du Mali, d'après le ministère de la Défense.

Deux drones opérationnels depuis janvier au niger

Les deux premiers drones Male (moyenne altitude longue endurance) américains Reaper MQ-9 et leur système de guidage commandés par la France aux Etats-Unis ont été livrés à l'armée de l'air française au Niger le 1er janvier. Les deux appareils sont opérés par l'escadron de drones 1/33 de Belfort. Le 18 juillet dernier, François Hollande s'est d'ailleurs rendu sur cette base aérienne 101 de Niamey, d'où sont lancés les drones français de renseignement. Outre les deux Reaper (construits par la société américaine General Atomics), d'une autonomie de 24 heures, la base de Niamey dispose de drones Harfang, conçu par Airbus Defense & Space et IAI.

Les drones Reaper MQ9 sont utilisés par l'armée française depuis le début de l'année pour le contrôle de zones et le renseignement contre-terroriste dans la région sahélo-saharienne. L'armée française a engagé 1600 hommes dans l'opération Barkhane qui a succédé à Serval pour lutter contre les groupes islamistes armés dans la région.

Découvrez la présentation du Reaper de l'armée française dans cette vidéo

Réagir à cet article

Nous suivre

 
 
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus