Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'auto roule pour l'aéro

Publié le

L'auto roule pour l'aéro

« On a toujours dit que le siège auto n’avait rien à voir avec le siège dans l’aéro », a rappelé Didier Domange le 28 avril. Ce jour-là, le président du conseil de surveillance de Zodiac explique pourtant tout le bien qu’il pense de celui qui s’apprête à assister le patron du groupe aéronautique incapable de résoudre des difficultés industrielles persistantes : Yann Delabrière, l’ex-PDG de l’équipementier automobile Faurecia. Il faut croire qu’il y a quelques similitudes entre les deux secteurs. Hausse des cadences de production, haut niveau de qualité, livraisons à temps… L’aéronautique est en train de faire de ses avions des commodités et compte en partie sur les recettes de l’automobile. La porosité entre les deux secteurs ne date pas d’aujourd’hui. On ne compte plus les transferts de compétences de l’automobile vers l’aéronautique qui ont participé à la diffusion des méthodes de production et des stratégies commerciales. La voiture elle-même régénère l’inspiration des ingénieurs en aéronautique. La nouvelle version du siège d’avion de la start-up Expliseat ? Elle a été développée avec le Peugeot design lab. L’avionneur ATR a fait appel, pour la cabine de son ATR 72-600, à Giorgetto Giugiaro, le designer à l’origine de la DeLorean popularisée dans « Retour vers le futur ». En proie à une concurrence toujours plus vive, les grands fournisseurs aéronautiques roulent dans les traces de l’automobile, à coups de production robotisée en France et de sites à l’étranger. Risque-t-on de voir fondre les effectifs de l’aéronautique française, comme ce fut le cas de l’automobile ? Pour le moment, ils se maintiennent à la hausse. En 2016, la filière comptait 187 000 emplois, contre 185 000 en 2015. La croissance du secteur absorbe les transferts de charge. Pour combien de temps encore ? 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus