Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

L'ASN a encore des réserves sur le projet Cigéo d’enfouissement de déchets nucléaires à Bure

Anne-Katell Mousset ,

Publié le

L'Autorité de sûreté nucléaire vient d'émettre un nouvel avis sur le projet Cigéo de l'Andra. Si le dossier a atteint une "maturité techinique satisfaisante", l'ASN a encore quelques réserves. 

L'ASN a encore des réserves sur le projet Cigéo d’enfouissement de déchets nucléaires à Bure
Le projet Cigeo
© Andra

Dernier épisode en date dans le projet de stockage de déchets radioactifs de Bure. L'ASN vient de rendre un avis sur le le dossier d'option de sûreté déposé par l'Andra (Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs) pour faire évaluer le projet Cigéo, dans la perspective du dépôt de la demande d'autorisation. 
 
Pour l'ASN, ce projet "a atteint globalement une maturité technique satisfaisante au stade du dossier d’options de sûreté", explique-t-elle dans un communiqué. Pour l'agence, le dossier est "documenté et étayé et constitue un progrès significatif par rapport aux précédents dossiers ayant fait l’objet d’avis de l’ASN".
 
Encore des réserves
 
Mais tout n'est pas encore parfait. Certaines options retenues par l'Andra soulèvent "des remarques complémentaires, voire des réserves", relate l'ASN. L'agence évoque notamment la gestion des déchets radioactifs bitumineux. Ces déchets, qui représenteront environ 18% de l'ensemble des déchets stockés par Cigéo, sont très inflammables. Elle émet également des réserves sur l’architecture du stockage, le dimensionnement de l’installation face aux agressions, la surveillance de l’installation et la gestion des situations post-accidentelles. Selon elles, ces différents points pourraient conduire à des évolutions de conception de l’installation. L’ASN soumet son projet d’avis à la consultation du public. Elle arrêtera son avis final à l’issue de ces consultations en octobre 2017.
 
L’Andra prévoit de déposer la demande d’autorisation de création de l’installation Cigéo en 2019 et un début de la construction en 2022. L'installation à Bure (Meuse) de ce centre de stockage industriel géologique (Cigeo) fait débat depuis plusieurs année. Dans la région, nombreux sont les opposants à cette entreposage de déchets hautement actifs à près de 500 mètres sous terre pour une très longue durée. 
 

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus