L'Elysée entérine la liquidation du portefeuille du CIF

Publié le
Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

PARIS (Reuters) - L'Elysée a entériné la liquidation du portefeuille de prêts du Crédit immobilier de France (CIF) et prévoit de créer, avec le concours de la Banque postale, une nouvelle société dédiée au crédit immobilier à destination des foyers à revenus modestes, a indiqué mercredi le CIF dans un communiqué.

Les autorités françaises ont aussi entériné la nécessité pour l'établissement de procéder à des cessions d'actifs, dit encore le CIF à l'issue d'une réunion à l'Elysée.

Sauvé de la faillite grâce à l'intervention de l'Etat français, le Crédit immobilier de France bénéfice depuis début septembre dernier des garanties de l'Etat pour ses besoins de financement.

"La réunion (à l'Elysée) a acté la mise en œuvre d'une procédure de résolution ordonnée et l'ouverture (...) de cessions d'actifs d'une part, de la gestion extinctive du portefeuille d'autre part", fait savoir l'établissement de crédit.

Sous la conduite du ministère de l'Economie, des discussions vont être menées en vue de créer d'ici à la fin de l'année une nouvelle structure pour reprendre les missions précédemment dévolues au CIF et notamment faciliter l'accession à la propriété des jeunes primo accédants.

Interrogée sur le dossier, la Banque postale, qui avait en août renoncé à reprendre le CIF, s'est refusée à tout commentaire.

Fin octobre, le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, avait indiqué que des banques avaient manifesté des marques d'intérêt pour reprendre certaines agences ou une partie du réseau du CIF.

Matthieu Protard, édité par Pascale Denis

Imprimer

Les articles liés :

En Lorraine, François Hollande tourne la page de Florange et entérine le Pacte
François Hollande doit commencer, ce jeudi 26 septembre, son déplacement en Lorraine par une visite sur le site d’ArcelorMittal Florange, qui constitua un temps fort de sa campagne présidentielle en février 2012. Les […]

Le Japon entérine un plan de relance de 24 milliards d'euros
par Takaya Yamaguchi et Tetsushi Kajimoto TOKYO (Reuters) - Le gouvernement japonais a entériné samedi un plan de relance d'un montant de 3.500 milliards de yens (24 milliards d'euros) destiné à aider les régions et les bas […]

PSA entérine son projet pour l'emploi en 2015
La direction et les représentants des salariés du constructeur français PSA ont adopté, mercredi 10 décembre, le DAEC 2015. Cet accord prévoit entre autres le départ d'au moins 2000 seniors. Lors d'un Comité central […]

Effectuer une autre recherche

Rechercher
Recevez nos newsletters

Identifiez-vous