Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Jour de chance

Anne Debray

Publié le

Jour de chance

Dans l'air, un parfum de printemps. Le métro, le RER n'ont pas d'odeur et vous êtes bien insouciante aujourd'hui. Les stations semblent plus gaies, plus lumineuses. Vous n'aviez pas encore remarqué que les carrelages avaient été refaits à neuf. Des stations blanches, un trajet rose... De quoi vous mettre du baume au coeur et le coeur à l'ouvrage. L'usine est toujours là, plus imposante que jamais, plus accueillante aussi.

Vos équipes sont au grand complet et la journée ronronne activement. La commande du nouveau client étranger est déjà prête. Vous êtes en train de le convertir à vos produits et à votre fiabilité. Pas d'absents, pas de retardataires, pas de problèmes à régler aujourd'hui... Pour l'instant... Pour un peu, vous vous prendriez pour un G.O. du Club. Le grand patron vous appelle, vous n'avez même pas de pincement au coeur. Vous grimpez l'escalier quatre à quatre, en toute sérénité. Bingo. Vous avez gagné le gros lot. Il a dit « oui » à tout : formation pour un tel, promotion pour une telle, prime et mutation pour un de vos chefs d'équipe qui rêve d'aller voir si l'herbe n'est pas plus verte dans l'usine espagnole.

En sortant de son bureau, vous vous pincez. Non, vous ne rêvez pas. C'est votre jour de chance. En redescendant, vous vous tenez bien à la rampe. Ce n'est pas le moment de glisser. Vous devez arriver entière en bas pour annoncer les bonnes nouvelles. Pourun peu, vous vous mettriez à chantonner. Retour à l'atelier. Vous savourez le plaisir de la reconnaissance du travail de votre équipe avant de les faire venir dans votre bureau. Ils deviennent aussi légers que vous et retournent soulagés à leur poste. La cadence augmente sans même qu'ils s'en rendent compte. L'atelier ronronne avec vigueur. La carotte, c'est quand même plus agréable que le bâton. Et si la crise était vraiment finie ? Ce soir, avant de rentrer, vous devriez faire un petit loto.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus