"Je suis fasciné par le numérique et ses potentialités"

Par  - Publié le | L'Usine Nouvelle n° 3284
Christian Lajoux
© Durand Florence/SIPA

Christian Lajoux, président du Leem, Les Entreprises du médicament, répond à notre "Questionnaire de Proust".

L'Usine Nouvelle - Votre dernière visite d'usine ?
Christian Lajoux - L'usine en construction de Sanofi Pasteur à Neuville-sur-Saône, destinée à fabriquer le vaccin contre la dengue pour le monde entier.

Votre premier geste, le matin, en arrivant au bureau ?
Saluer les personnes de mon équipe et évidemment cliquer sur l'ordinateur.

Dans votre journée de travail, la tâche la plus agréable ?
La revue de presse.

Votre concurrent le plus estimable ?
Par définition, tous estimables, et quelques-uns plus talentueux.

Votre qualité numéro un ?
La curiosité et l'intérêt pour les autres.

Celle que vous recherchez chez les autres ?
L'énergie et l'engagement.

Votre pire cauchemar professionnel ?
La mauvaise foi, dans les négociations et les relations interpersonnelles.

Votre meilleur souvenir ?
Chaque fois, la réussite professionnelle de jeunes collaborateurs que j'ai engagés.

La technologie qui vous fascine ?
Le numérique pour ses potentialités sans fin.

Celle que vous détestez ?
Le numérique, parce qu'il oblige autant qu'il facilite la vie.

L'autre métier que vous auriez aimé exercer ?
Journaliste.

Un inventeur, un patron ou un scientifique pour illustrer un nouveau billet de banque ?
Louis Guillaumat, défenseur d'une politique industrielle au service de l'indépendance stratégique du pays.

Le dernier livre que vous avez lu ?
"Le Guetteur du midi", au Cherche Midi. Une belle fresque sur les guerres de religion au XVIe siècle, qui met en scène l'un des premiers politologues, Jean Bodin.

Pour votre pot de départ, la phrase que vous aimeriez entendre ?
"Nous avons aimé travailler avec vous."

Imprimer

Partagez l’info :

Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin envoyer à un ami

Effectuer une autre recherche

Rechercher
Recevez nos newsletters

Identifiez-vous