iPhone 5, la saison de trop de la série Apple

Par  - Publié le
Charles Foucault
© Pascal Guittet

Les résultats d'Apple, présentés ce mercredi 23 janvier à Cupertino, ne sont pas à la hauteur des espérances. L'iPhone 5 se vend moins que prévu. Etonnant ? Pas vraiment. Depuis 2012, à force de trop se concentrer sur le business la marque à la pomme a oublié ce qui a toujours fait son succès : l'innovation de rupture.

Déjà, en septembre dernier, au premier keynote de Tim Cook, la pomme n’avait plus le même goût. La présentation de l’iPhone 5 avait fait pschitt. S’il était comme à l’accoutumée présenté comme une "révolution", ce sixième iPhone ne comportait aucune innovation digne de ce nom. A tel point qu’en ce début d’année Apple a dû réduire de moitié ses commandes d’écrans à cristaux liquides auprès de ses fournisseurs Japan Display, Sharp et LG, les ventes n’étant pas à la hauteur de ses espérances. A tel point qu’Apple a annoncé, ce mercredi 23 janvier, un chiffre d'affaires trimestriel légèrement inférieur aux attentes. A tel point que le cours du géant électronique a reculé de plus de 4% à la clôture de Wall-Street. Ne pleurons pas, ces résultats représentent tout de même 47,8 millions d’iPhones vendus sur le dernier trimestre 2012.

Mais pendant ce temps Samsung fait un carton. Le coréen devenu leader mondial du secteur a écoulé 63 millions de smartphones au quatrième trimestre 2012 et s’attend à un bénéfice record de 6,3 milliards d’euros sur cette période. En Europe, Nokia se réveille. Le finlandais a vendu 86,3 millions de mobiles au dernier trimestre 2012 dont 6,6 millions de smartphones. Des ventes principalement tirées par le très convaincant Lumia. Même RIM rebondit. L’arrivée de ses nouveaux BlackBerry 10, prévue le 30 janvier, affole la toile et la bourse de Toronto.

Mais comment Apple a-t-elle pu se retrouver dans cette situation ? L’entreprise de Cupertino a tout simplement oublié que si elle a réussi à générer 40 milliards de téléchargements d’applications depuis son App Store en 4 ans, c’est parce que les produits sur lesquels ces applications tournent étaient les meilleurs. Ils étaient en avance sur leur temps, intuitifs, au design agréable.

Il semblerait que la marque à la pomme a perdu son âme. Un ordinateur intégré dans l’écran, ça c’était innovant. Un baladeur MP3, ça c’était innovant. Un téléphone tactile plaçant l’utilisateur dans un environnement composé d’applications, ça c’était innovant. Un ordinateur fin, tactile et sans clavier, ça c’était innovant…

Mais depuis ? Des annonces. De la communication. Tout le bruit autour d’Apple depuis la sortie de l’iPad, en 2010, n’est que communication et n’a rien à voir avec l’innovation. Quelle sera la prochaine "révolution" ? Un iPhone low-cost ? Whaou. J’en suis déçu d’avance.

A trop tirer sur la corde Apple a rompu le lien tissé avec les milliers d’afficionados qui campaient devant les magasins pour avoir leurs produits en premier. Ces aficionados qui étaient la meilleure publicité pour les millions d’utilisateurs convertis depuis 2007 et la sortie de l’iPhone.

Beaucoup d’entre eux en ont eu marre d’être pris pour des vaches à lait dans le monde clos d’Apple. Changer le port permettant de brancher les produits Apple sur l’ensemble des accessoires (enceintes, radio réveil, chargeur de voiture, etc.), n’était-ce pas se moquer de tous ceux qui s’étaient construit, petit à petit, tout un environnement à partir de Mac, et d’iProduits ? Beaucoup d’entre eux se sont laissé séduire par l’ouverture du système Android, créé par des geeks pour des geeks mais qui a su devenir grand public.

Alors Monsieur Cook, étonnez-nous plutôt que d’inventer un énième produit décevant pour vendre vos applications et produits dérivés.

Faites grossir la pomme plutôt que de la manger jusqu’au trognon.

Depuis quand répondez-vous au besoin ?

Créez-le.

Charles Foucault

 

Imprimer

Partagez l’info :

Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin envoyer à un ami

10 réactions

Jonathan230 | 25/01/2013 - 18H41

Heureux possesseur d'un iPhone 5 (après le 4 et le 3G) je dois bien reconnaître que cet objet est absolument génial comme beaucoup de produits Apple maintenant.

Cependant, je trouve qu’il a quand même un énorme défaut, il se raye très très très facilement ! Après de longues recherches j'ai fini par acheter une coque - même si je n'aimais pas ca - pour protéger mon iPhone 5 des rayures et préserver un (haut) prix de revente.

Signaler un abus |  CITER

Gus | 25/01/2013 - 10H44

Joémie, je crois que vous faites preuve d'aveuglement. Apple n'a pratiquement jamais rien inventé. De ses débuts où il copiait les innovations de Xerox jusqu'à l'iPhone qui reprenait les lignes du LG Prada. Mais est-ce un tort ? Les marchands de téléviseurs suivent tous le même modèle, et personne ne s'en émeut. La faute d'Apple est de copier tout en pleurnichant dès qu'un concurrent lui passe devant. Preuve en est qu'il ne s'est pas plaint lors de la sortie du Galaxy S original, celui qui pour le coup ressemblait beaucoup à ses produits. Mais devant le succès du Galaxy S 2 dont la ligne était déjà très différente, là ça n'a plus rigolé.

Mais pour en revenir à ce que vous disiez : bien sûr qu'Apple fait comme les autres. Apple qui criait haut et fort que son écran de 3.5" avait la taille parfaite et qui vient de le passer à 4" ! Apple qui a copié le centre de notifications d'Android ! Les exemples sont nombreux.

Et vous parlez d'une erreur d'Apple de se fournir auprès de concurrents, mais ce n'est pas comme s'il pouvait faire autrement. Apple n'est pas un fabricant, à peine un designer. C'est un donneur d'ordres qui ne peut que s'appuyer sur de VRAIS industriels, comme Samsung, Sony, Sharp, LG ou encore Qualcomm qui eux savent produire. Et n'allez pas faire d'amalgames, les branches de ces groupes qui conçoivent les téléphones ne sont pas les mêmes que celles qui les fabriquent. Le secret industriel est respecté. Vos raccourcis ignorants ne sont pas basés sur une réalité.

Quant au procès aux Etats-Unis que Samsung a perdu, et pour lequel un appel est en cours, n'allez pas tout confondre non plus. Apple a gagné sur des points de détails d'interface graphique, sur un "bounce back" de bas d'écran notamment qui est complètement anecdotique, presque risible. Et surtout il a perdu des tas d'autres procès de par le monde sur ces mêmes sujets, y compris dans tous les pays européens. Alors qu'Apple gagne dans son pays d'origine, où le patriotisme est roi... Cela n'a pas grande valeur.

Apple a dû se battre contre des patent trolls ? Mais n'en est-il pas un lui-même ? Encore une fois, allez donc voir les brevets sur lesquels sont basés ses procès contre Samsung. Samsung qui conçoit et produit la majorité des produits d'Apple depuis des années. Et qui n'investit que très peu, qui ne monte pas d'usines (contrairement à Samsung), malgré les bénéfices exhorbitants qu'il tire de ses produits, de par ses marges indécentes. Quand Samsung développe la technologie d'écran OLED ou d'écran flexible, ou d'écran transparent, que fait Apple ? Ah oui, il "invente" un terme marketing, "Retina", qui ne correspond à rien et ne désigne rien. Mais qu'importe, les fanatiques achèteront quand même.

Vous parlez de Samsung copiant des frigo, fours, voitures ? Samsung, encore une fois, est un VRAI industriel. Il produit de l'électroménager, des semiconducteurs, des tas de choses en fait. Samsung produisait des voitures en partenariat avec Renault il y a 10 ans ! C'est ce que vous appelez "copier". Nissan "copie" aussi, il faut croire. Que faisait Apple pendant ce temps-là ? Pas grand chose excepté s'enrichir et se reposer sur ses lauriers. Comme d'autres avant lui : Nokia, RIM... On sait où cela les a conduit.

Signaler un abus |  CITER

Gérard | 25/01/2013 - 10H40

@benny

Laissez moi rire, Samsung fabrique la grande majorité des composants des téléphones Apple ! Qui ne sont pas en aluminium brossé non plus, au passage hein ! On a d'ailleurs vu le résultat du "finish" en verre de l'iPhone 4 et 4S avec tous les écrans explosés au moindre choc... Comme quoi parfois le "plastique" (matériaux composites utilisés par presque tout le monde) tient mieux le choc (ce qui est clairement le cas des produits Samsung, beaucoup plus solides que ceux d'Apple).

Signaler un abus |  CITER

alsocan | 25/01/2013 - 06H19

"En Europe, Nokia se réveille. Le finlandais a vendu 86,3 millions de mobiles au dernier trimestre 2012 dont 6,6 millions de smartphones. Des ventes principalement tirées par le très convaincant Lumia"?

Ne pas s'emballer, Lumia représente 4.4M de vente sur le trimestre.

Signaler un abus |  CITER

Joémie | 25/01/2013 - 01H49

Le problème d'Apple est quoi qu'il invente il sera copié à grande vitesse et la quantité noiera comme aujourd'hui la qualité Apple en faisant en sorte que certains bientôt osent croire que c'est Apple qui fait comme els autres!

Ce qui est un comble.

LA grosse erreur d'Apple est de s'être fourni auprès de concurrents qui de plus fabrique pour lui.

Du coup ils connaissent tout de son processus industriel, de ses recherches et développement et surtout savent tout avant que le produit ne sorte!

Ils banalisent les produits, l'esthétique copiée elle aussi, les fonctions:

Le procès récent aux USA a prouvé que Samsung a copié fonction par fonction, détail par détail, volontairement!

Apple a du combattre sur tous les fronts y compris des patent trolls rachetant des brevets afin de le bloquer ou faire payer!

Apple a du créer une gamme pour résister et a perdu du temps et de l'argent au lieu d'inventer...

Des imbéciles vont jusqu'à comparer l'investissement par exemple d'un Samsung et d'Apple!!!

Alors que Samsung copie tout du four au frigo, de l'appareil photo à l'imprimante et jusqu'aux voitures bientôt!

Le budget est aussi consacré à espionner et copier, a acheter des brevets, à breveter tout et n'importe quoi le premier.

Apple est ultra spécialisé lui! Il fabrique depuis toujours des ordinateurs y compris sous forme de tablettes ou smartphones.

Quand on se fait systématiquement copier, on finit par s'essoufler!

Signaler un abus |  CITER

benny | 24/01/2013 - 23H12

Apple 48 millions d'unités avec 3 modèles

Samsung 63 millions avec une dizaine voir plus de modèles.

J'ai eu un note et un note 2, là je suis sur l'iphone 5, y a pas photo sur la qualité des composants, du logiciel et de la recherche de l'osmose OS/téléphone, Apple largement devant les téléphone en plastique Samsung.

Signaler un abus |  CITER

GNU is Not Useful | 24/01/2013 - 22H16

@Plo
Apple n'innove pas tant que ses dirigeants le prétendent. Et son marketing n'a certainement jamais été "d'optimiser sans révolutionner", contrairement à ce que vous affirmez. Si on regarde leur communication sur le sujet des smartphones, c'est la révolution à chaque modèle, même quand les "features" concernées sont récupérées chez la concurrence, et même quand Jobs les dédaignaient deux ans plus tôt. Quelles sont les "optimisations" de l'iPhone 5 ? Un écran de 4 pouces avec un format qui ne correspond à rien ? Un système de cartes pseudo-propriétaire pour s'affranchir de Google qui s'est avéré une catastrophe ? Et j'en passe et des meilleures. Preuve en est que la presse, traditionnellement extrêmement biaisée en faveur de Cupertino, se montre elle-même plus prudente.

Et votre exemple des "Macs" n'en est pas vraiment un. Le marché de l'ordinateur personnel (le "PC") actuel diffère assez drastiquement de celui des téléphones mobiles, qui est en pleine expansion. Apple a en effet complètement cessé d'innover dans cette branche depuis une dizaine d'années et se contente de parfaire ses modèles et son OS, mais cela ne s'applique pas à sa principale et réelle source de revenus : l'iPhone et l'iPad, qui ont remplacé le boum originel du renouveau que fut l'iPod. Apple n'a pas changé de nom (de "Apple Computers" en simplement "Apple") sans raison.

Signaler un abus |  CITER

Plo | 24/01/2013 - 17H20

Je suis d'accord avec Johnny. Les résultats sont exceptionnels et les marchés sont déçus, il y a de quoi rire, surtout en temps de crise. De plus, Apple innove en arrivant sur un marché puis optimise chaque année son produit sans le révolutionner. Exemple avec les Macs... C'est marrant comme les marchés et les analystes sont loin de la réalité.

Signaler un abus |  CITER

Charles Foucault | 24/01/2013 - 15H47

Bonjour,

Je ne dis pas le contraire. Je suis d'accord avec vous sur ce point : financièrement les résultats sont exceptionnels. Mais ce que les investisseurs sanctionnent c'est que la suprématie n'est plus là, et rien ne laisse entrevoir son retour.

Signaler un abus |  CITER

JOHNNY | 24/01/2013 - 14H18

Faut pas exagérer les résultats d'Apple sont très bon

137 MILLIARDS DE $ DE CASH

les investisseurs ont été trop habitués à des résultats hors du commun

ils sanctionnent...

C'est n'importe quoi, le PER D'Apple est à 7, celui de facebook à 40, celui d'Amazon à 70.

Signaler un abus |  CITER

Effectuer une autre recherche

Rechercher
Recevez nos newsletters

Identifiez-vous