Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Incident de combustible nucléaire au Tricastin, troisième de l’année

Publié le

Une barre de combustible est restée suspendue au-dessus du fond du réacteur au Tricastin. Cela est déjà arrivé en septembre 2008 sur le même réacteur, et en août 2009 à Gravelines.

Incident de combustible nucléaire au Tricastin, troisième de l’année
Tricastin, 4 réacteurs de 900 MW

C’est la troisième fois en un an. Et deux fois sur le même réacteur : le n°2 de la centrale nucléaire du Tricastin. Les opérations de maintenance y ont été arrêtées à la suite d'un incident intervenu lors du déchargement d'une partie des barres d'uranium, a annoncé EDF vendredi dans un communiqué. « Un des 157 assemblages combustible» (barres d'uranium) est « resté accroché » à l'intérieur de la piscine du réacteur nucléaire « lors des opérations de déchargement du combustible », indique EDF. « La direction de la centrale propose de classer l'événement au niveau 1 de l'échelle INES (International Nuclear Event Scale, ndlr), qui compte sept échelons », est-il précisé. Le réacteur n°2 était arrêté depuis le samedi 31 octobre pour rechargement du combustible et maintenance.

Si les raisons du premier incident au Tricastin de septembre 2008 sont connues (une chute d’une bille de manutention), celles de l’incident de Gravelines du 10 août 2009 restent à ce jour non communiquées. Quant à celles de l’incident déclaré aujourd’hui, elles ne sont pas connues non plus.  Les deux épisodes précédents laissent présager que le sauvetage du combustible sera d'environ 4 semaines, tout comme la communication de crise maîtrisée. Reste que la fréquence des incidents augmente, et que trois fois en un an, cela est inédit.

Une chose est sûre : l'incident ne risque pas d'augmenter la disponibilité des centrales nucléaires françaises, d'ores et déjà pointées du doigt par le gouvernement inquiet de voir la France devoir importer de l'électricité cet hiver.

Lire aussi :
Incidents de combustible nucléaire : à chaque été le sien




 

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

07/11/2009 - 08h44 -

il ne faut pas faire de montagnes de quelques malheureuses souris.....il vont nous remttre tout cela en place et en ce qui concerne le risqe d'irradiation des travailleurs ou population , chimere mediatiques pour vendre
Répondre au commentaire

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Les entreprises qui font l'actu

 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus