Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Ideal Standard ferme, mais limite les dégâts

, , , ,

Publié le

Social. « Un plan social réussi, avec de l’argent et un accompagnement des salariés. » Ainsi s’achève le feuilleton Ideal Standard, initié le 12 janvier dernier, après la fermeture annoncée par le fabricant de salles de bain de deux sites de production français.

 
La direction du groupe américain a finalement proposé, début avril, de débloquer 35 millions d’euros pour financer le plan social. Les indemnités de licenciement s’échelonneront de 32 000 euros pour un salarié récemment embauché, jusqu’à 91 000 euros pour les plus anciens. Bénéficieront des mêmes aides, les salariés qui auraient éventuellement trouvé un nouvel emploi avant la fin de la procédure.
 
De quoi soulager les 311 salariés des usines de Dole (Jura) et de Revin (Ardennes), qui ont accepté l’offre à une quasi-unanimité, lors du comité d’entreprise du 7 avril dernier. A commencer par Guy Cortat, secrétaire du CE de Dole, qui était monté au créneau, fin janvier, pour réclamer un accompagnement des employés menacés.
 
Reste à savoir ce qu’il adviendra des sites ardennais et jurassien dans les prochains mois. Le préfet des Ardennes, Pierre N’Gahane, évoque d’ores et déjà la dépollution de l’usine de Revin, qui serait entièrement prise en charge par Ideal Standard. Des groupes de travail ont par ailleurs été constitués à Revin, comme à Dole, pour envisager la revitalisation des deux bassins d’emploi.
 
Si la filiale du groupe Porcher se sépare également de l’usine britannique de Middlewich (249 emplois concernés), Ideal Standard reste malgré tout implanté en France, à Angoulême (Poitou-Charentes), ainsi que dans une trentaine de pays, à l’échelle mondiale.
 
Laura Heulard

La vidéo ici
 

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus