Usine Nouvelle

S’inscrire à la newsletter
Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Hewlett Packard Entreprise se renforce dans le stockage électronique avec le rachat de Nimble Storage

Ridha Loukil ,

Publié le

Le constructeur informatique Hewlett Packard Entreprise met la main sur Nimble Storage. Une transaction à 1,2 milliard de dollars qui renforce son positionnement sur le marché en plein développement du stockage électronique de données à mémoires flash.

Hewlett Packard Entreprise se renforce dans le stockage électronique avec le rachat de Nimble Storage
Baie de stockage de données à mémoire flash de Nimble Storage
© Nimble Storage

Encore une acquisition dans le stockage électronique de données à mémoires flash. Elle est menée par Hewlett Packard Entreprise (HPE) sur Nimble Storage. La transaction se monte à un total à 1,2 milliard de dollars. Elle renforce la position de l’équipementier américain des datacenters sur le marché en plein développement du stockage électronique de données à mémoires flash.

Acquisition défensive

Les puces flash, utilisées dans les appareils photo numériques, smartphones, tablettes ou encore PC ultra portables, tendent également à se substituer aux traditionnels disques durs à stockage magnétique dans les datacenters. A la clé, une amélioration de la vitesse et de la fiabilité. Selon IDC, ce marché devrait croitre de 17% par an en moyenne, passant de 15 milliards de dollars dans le monde en 2016 à 20 milliards de dollars en 2020.

HPE avait déjà mis un pied dans le domaine en rachetant en 2010 la société 3PAR pour 2,4 milliards de dollars. Avec le rachat de Nimble Storage, le groupe américain étend son offre et sa couverture du marché. C’est également une acquisition défensive destinée à empêcher un concurrent de s’en emparer.

Chasse aux pépites

Fondée en 2007 à San Jose, en Californie, Nimble Storage développe des baies de stockage à mémoires flash destinées à des applications d’entrée et moyenne gammes, complémentaires de l’offre de 3PAR positionnée plutôt sur le segment haut de gamme. La société propose également des services d’analyse prédictive qui aident les entreprises à anticiper les problèmes et à optimiser l'exploitation de leur infrastructure de stockage de données. Elle compte environ 1 300 employés dans le monde et affiche un chiffre d'affaires de 402 millions de dollars sur le dernier exercice fiscal clos le 31 janvier 2017, en hausse de 25% par rapport à l’exercice précédent.

Les équipementiers d’infrastructure informatique sont engagés dans une course aux acquisitions de pépites pour répondre à la conversion du marché du stockage magnétique traditionnel à disques durs vers le stockage électronique à mémoires flash: XtremIO et DSSD par EMC (qui a fusionné avec Dell), Texas Memory Systems par IBM, 3PAR et Nimble Storage par HPE, SolidFire par NetApp… Pas sûr que la chasse soit terminée.

Réagir à cet article

Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus