Heineken s'offre la part de Temasek dans Tiger Beer

Publié le
Tiger Beer, groupe Asia Pacific Breweries
© rob_rob2001 - Flickr - C.C

Le fonds souverain de Singapour Temasek a vendu sa participation d'environ 1,4 % dans Asia Pacific Breweries (APB) à Heineken, a-t-on appris le 21 août de plusieurs sources. Cette vente pourrait assurer le succès de l'offre de rachat formulée par le brasseur néerlandais.

L'action APB a gagné 4,8% à la Bourse de Singapour mardi, inscrivant un nouveau record, après le relèvement de l'offre d'Heineken à 6,35 milliards de dollars (5,1 milliards d'euros), destiné à contrer l'offensive du milliardaire thaïlandais Charoen Sirivadhanabhakdi, qui souhaite renforcer la position de son groupe Thai Beverages dans le sud-est de l'Asie.

Heineken, qui a lancé fin juillet une offre sur la participation dans APB (Tiger Beer) détenue par le conglomérat singapourien Fraser&Neave, vise quant à lui à accroître sa présence sur les derniers marchés de la bière en forte croissance.

Une porte-parole de Temasek a confirmé la vente de la participation du fonds dans APB mais a refusé de préciser l'identité de l'acquéreur. Des sources ont déclaré que la transaction avait été conclue avec Heineken.

En reprenant la part de Temasek, Heineken pourrait tenter de décourager Charoen Sirivadhanabhakdi, ont expliqué à Reuters d'autres sources proches du dossier. Kindest Place, la société du gendre du milliardaire, détient 8,6% d'APB. Si elle était montée à 10% en reprenant la part de Temasek, elle aurait pu empêcher Heineken de retirer APB de la cote.

"Tout le monde va guetter les prochaines manoeuvres de Kindest Place ou de ThaiBev, mais nous pensons qu'une offre valable de Kindest sur APB est peu probable au vu des ressources financières nécessaires", a commenté Goh Han Peng, analyste de DMG & Partners.

L'offre améliorée d'Heineken a été recommandée par le conseil d'administration de F&N, qui s'est engagé à ne solliciter ou à n'accepter aucune offre alternative sur sa participation dans APB.

APB est le sixième brasseur d'Asie du Sud-Est par les volumes alors que ThaiBev se classe au quatrième rang, selon les données d'Euromonitor.

(avec Reuters, Saeed Azhar et Charmian Kok, Marc Angrand)

Imprimer

Partagez l’info :

Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin envoyer à un ami

Les articles liés :

Heineken avale enfin le brasseur APB et sa Tiger Beer
Le brasseur hollandais Heineken a annoncé le 15 novembre avoir terminé le rachat des parts directes et indirectes de Fraser and Neave's (F&N) dans Asia Pacific Breweries (APB). Le brasseur néerlandais a annoncé être […]

Heineken s’empare enfin de la bière Tiger
Le brasseur néerlandais a mis à mal au bout de deux mois de bataille son rival thailandais Thai Beverage (ThaiBev). Heineken a annoncé avoir mis la main sur le bière Tiger ce 28 septembre. Une opération qui lui permet de […]

SABMiller aurait échoué à racheter Heineken
Le brasseur SABMiller a approché sans succès la famille propriétaire de Heineken en vue d'une offre de reprise, a rapporté ce dimanche 14 septembre l'agence Bloomberg en citant des sources informées. L'approche de SABMiller […]

Effectuer une autre recherche

Rechercher
Recevez nos newsletters

Identifiez-vous