Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Hanon Systems supprime 54 emplois dans les Ardennes et envisage d'autres plans sociaux d'ici à 2020

, , ,

Publié le

L'usine Hanon Sytems, premier employeur privé à Charleville-Mézières (Ardennes) avec 548 salariés et 130 intérimaires, vient d'ouvrir le plan de sauvegarde de l'emploi annoncé en fin d'année 2016. 54 emplois sont appelés à disparaître.

Hanon Systems supprime 54 emplois dans les Ardennes et envisage d'autres plans sociaux d'ici à 2020
L'usine Hanon Systems fabrique des composants de climatisation (évaporateurs et corps chauffants) pour l'industrie automobile.
© Hanon Systems

Spécialisée dans la fabrication de système de climatisation pour l'automobile, l'entreprise Hanon Systems (ex-Visteon et Ford), basée à Charleville-Mézières (Ardennes) qui employait encore 1300 personnes sur la plaine de Montjoly en 2004 est appelée à travailler avec 350 salariés à l'horizon 2019-2020. L'annonce a été officialisée par Jean-Remy Courbières, le directeur des ressources humaines de l'équipementier automobile, en comité d'établissement le 8 mars 2017. D'ici décembre, une première étape sera être franchie avec la suppression de 54 emplois au sein de l'unité ardennaise.

Des licenciements secs à prévoir

Les négociations ouvertes avec les différents syndicats pour la mise en place de ce PSE se poursuivront jusqu'au 15 mai. On sait déjà que cette mesure concernera essentiellement des postes indirects : caristes, auditeurs-qualités, employés de maintenance, d'assistance et de logistique, facilitateurs et ETAM. Un appel au volontariat sera effectué, mais beaucoup de salariés "Visteon" sont déjà partis de cette façon au cours des dernières années. Tout laisse à penser que cette procédure s'accompagnera en grande partie de licenciements secs.

Selon la direction, cette nouvelle mesure sociale serait due à une baisse d'activité, qui va encore s'accentuer avec la disparition prochaine des marchés des modèles Ford Fiesta et Fusion, programmée pour avril et septembre.

Les dirigeants du groupe coréen, Hanon Systems, ont par ailleurs l'intention de supprimer le secteur plasturgie et de faire du site de Charleville-Mézières un centre d'excellence aluminium pour l'Europe, fabriquant essentiellement des pièces en aluminium à forte valeur ajoutée mais demandant moins de main d'œuvre. Cela débouchera sur un démantèlement important des effectifs puisqu'il a été confirmé aux salariés que 150 autres emplois étaient encore appelés à disparaître lors des prochaines années.

Pascal REMY

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

15/03/2017 - 06h11 -

Il serait intéressant de montrer la photo d'une pièce fabriquée à Charleville et non pas n'importe quoi....
Répondre au commentaire

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus