Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Goodyear Amiens : Titan jette l’éponge

,

Publié le

Goodyear Amiens : Titan jette l’éponge
Doc Goodyear - Pneu agricole

Social. Alors que la direction de Goodyear France était en train de valider et de traduire le communiqué indiquant que les discussions se poursuivaient avec le groupe américain Titan Tire Corporation, celui-ci a annoncé qu’il retirait son offre.
Pour mémoire, Titan avait déposé le 10 décembre 2010 une offre d’achat pour les activités européennes de fabrication de pneus agricoles de l’américain Goodyear.

Le noyau dur des discussions était l’usine française de Goodyear qui se trouve à Amiens (Somme) et qui emploie 537 salariés dans l’activité de pneu agricole et 817 salariés dans l’activité de pneu tourisme. Titan avait conditionné son offre d’achat à la réalisation du plan de sauvegarde de l’emploi (PSE), faisant suite au projet d’arrêt de l’activité tourisme sur ce site annoncé par la direction de Goodyear en 2007. Confrontée à un bras de fer judiciaire avec la CGT de l’usine, cette dernière n’est toujours pas parvenue à enclencher la procédure du PSE.
Dans un communiqué qui se trouve sur le site internet de Titan, Maurice Taylor le PDG de Titan, indique que la date du 30 novembre étant dépassée, son groupe va désormais se concentrer sur les autres acquisitions qui étaient en attente.

Coup de bluff comme au poker ? Le patron de Titan rappelle, dans son communiqué, que l’accord avec Goodyear stipulait que le PSE pour l’activité « tourisme » devait être réglé. Or, « les syndicats ont réussi devant les tribunaux à empêcher la mise en œuvre de ce PSE ». Connu pour ses propos francs et directs, le patron de Titan estime que tout ceci montre à quel point il est « difficile pour une entreprise en France de sauver des emplois ».
Et d’ajouter : « les lois sociales françaises ne peuvent être comprises que par des gens qui ne sont pas du monde de l’entreprise ».
Les salariés français, conclut il, « travaillent très bien quand ils travaillent, mais comme je l’ai dit au syndicat sur place, les salariés ne peuvent pas être payés 7 heures pour 3 heures travaillées ».

Jointe par Usinenouvelle.com, la direction de Goodyear « prend acte » de la position de Titan. « Mais notre projet reste bien de vendre cette activité agricole qui n’est plus stratégique pour nous », indique un porte-parole.
De son côté, Maurice Taylor indique à la fin de son communiqué qu’il présentera ses objectifs stratégiques ce vendredi 9 décembre.

 

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus