General Motors souffre des difficultés économiques européennes

Par  - Publié le
Dan Akerson
© GM

Le constructeur automobile américain annonce le 9 novembre avoir enregistré des résultats en retrait au troisième trimestre.

Avec un bénéfice net consolidé à 1,7 milliard de dollars entre juillet et septembre, le groupe General Motors fait moins bien qu’il y a un an avec un recul de 12%. Une conséquence selon lui de la détérioration du climat économique en Europe. Dans cette zone, le constructeur perd 300 millions de dollars avant impôts et intérêts. Il prévient déjà que d’ici à la fin de l’année, il ne sera pas en capacité d’atteindre l’équilibre face aux difficultés économiques qui se dégradent.

Les résultats du groupe ne s’enfoncent pas totalement dans le rouge, notamment grâce à sa résistance sur les marchés nord-américain et asiatique. "Nous avons réalisé un bon trimestre grâce à notre position de numéro un en Amérique du Nord et en Chine, où nous avons vu à la fois nos ventes et notre part de marché augmenter cette année", souligne le patron du groupe, Dan Akerson.

Mais même sur le marché américain, en octobre, le groupe a été celui des Big Three (GM, Chrysler, Ford) à enregistrer la plus faible hausse de ses ventes. Le groupe insiste sur le fait qu’il doit encore faire des efforts pour améliorer ses économies d’échelle et ses marges dans le monde.

Au total, son chiffre d’affaires progresse à 36,7 milliards de dollars contre 34,1 milliards au troisième trimestre 2010. Le groupe revendique pour l’heure une part de marché de 19,7% aux Etats-Unis, de 8,8% en Europe et de 9,4% en Asie.

Imprimer

Partagez l’info :

Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin envoyer à un ami

Effectuer une autre recherche

Rechercher
Recevez nos newsletters

Identifiez-vous