Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Gaïatrend investit 1 million d’euros pour adapter ses flacons à la directive tabac

, , ,

Publié le

Le fabriquant de liquides aromatiques pour cigarettes électroniques Gaïatrend a investi 1 million d’euros sur son site de Rohrbach-lès-Bitche (Moselle). Ses flacons seront désormais conditionnés individuellement pour répondre aux exigences de la directive européenne sur les produits du tabac.

Gaïatrend investit 1 million d’euros pour adapter ses flacons à la directive tabac © Gaïatrend

Une troisième chaîne de remplissage et de conditionnement devrait être installée début mai sur le site de Gaïatrend à Rohrbach-lès-Bitche (Moselle). Le fabriquant de liquides aromatiques pour cigarettes électroniques a injecté 1 million d’euros au total dans des machines permettant le conditionnement individuel de ses flacons de 10 millilitres. L’investissement comprend l’acquisition de trois lignes automatisées conçues par CDA à Narbonne et de systèmes de conditionnement semi-automatisées pour les 17 microchaînes de production existantes.

Pour la PME mosellane l’enjeu consiste à adapter ses procédés à la nouvelle règlementation européenne sur les produits du tabac entrée en application en mai 2016. La directive exige notamment que les flaconnages soient commercialisés avec une notice reprenant la composition des fameux "e-liquides". "Nous adoptons les codes de l’industrie pharmaceutique, ce qui est plutôt de nature à rassurer nos clients", pointe Olivier Martzel, directeur-général de Gaïatrend. "Nous en avons profité pour investir dans des chaînes complètes de remplissage et de conditionnement pour limiter les opérations de pose manuelle des bouchons."

Capacité de 250 000 flacons par jour

Dans un contexte où l’industrie du tabac se positionne progressivement sur le marché de la vape, l’entreprise disposera à termes d’une capacité de production de 250 000 flacons par jour commercialisés sous la marque "Alphaliquid". Des volumes avec lesquelles elle compte augmenter sa part de chiffre d’affaires à l’export actuellement de 15 %. Gaïatrend fabrique actuellement une centaine de saveurs - fraise, pomme-cannelle, thé-vert ou encore "yuzu kiss" - déclinées en différents teneurs en nicotine, soit près de 600 références.

Créée en 2010, la société familiale emploie 150 personnes, intérimaires compris, pour un chiffre d’affaires de 40 millions d’euros en 2015.

 

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

  • GAIATREND à ROHRBACH LES BITCHE (57140)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus