Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

François Hollande inaugure l'usine Martin Dow à Meymac

, , ,

Publié le

Le Président de la République François Hollande inaugure jeudi 16 mars, à 15h30, l'usine pharmaceutique Martin Dow située à Meymac en Corrèze.

François Hollande inaugure l'usine Martin Dow à Meymac
Le groupe pakistanais Martin Dow a acquis les Laboratoires Salem en avril 2016 pour 1,5 million d'euros.
© Wikimedia Commons

Placés en liquidation judiciaire en septembre 2015, les Laboratoires Salem ont été repris en avril 2016 par le groupe pakistanais Martin Dow Pharmaceuticals présidé par Jawad Akhai. Sur ce site industriel de 13 000 mètres carrés, posé telle une soucoupe en rase campagne, il a pour ambition de relancer la production des quatre médicaments sous licence de son prédécesseur.

A l'époque, les trente-sept salariés licenciés se sont fortement mobilisés pour trouver un repreneur. Leur démarche a été activement soutenue par la municipalité de Meymac, la Préfecture et le Conseil départemental de la Corrèze grâce à une aide de 30 000 euros qui leur a permis de maintenir l'usine opérationnelle en octobre 2015 afin d'organiser des visites pour les candidats à la reprise et faciliter un redémarrage rapide de la production.

Un appel a été lancé sur les réseaux sociaux et relayé sur Twitter par le collectif d'influenceurs du web «#i4emploi» ». L'ex député européen corrézien, Jean-Pierre Audy, conseiller municipal à Meymac, a organisé une table ronde en Préfecture et interpellé François Hollande sur la situation de ce site, sorti de terre en 1990 lorsque Jacques Chirac était député de la Corrèze. Cet imposant site industriel a été construit par le groupe pharmaceutique américain Bristol Myers Squibb qui a arrêté son activité en 2010.

Sa mobilisation a finalement suscité cinq offres de reprise. Le groupe Martin Dow a finalement acquis le site pour 1,5 million d'euros. Vingt-sept salariés ont ainsi retrouvé leur emploi. C'est l'emplacement géographique qui a retenu l'attention du groupe pakistanais qui ambitionne d'en faire sa tête de pont en Europe et de s'ouvrir au marché américain, car il ne peut exporter directement depuis le Pakistan.

Le repreneur envisage de porter l'effectif à cent salariés en cinq ans, de diversifier la production et de créer un centre de recherche et de développement. Fondé en 1960, le groupe Martin Dow compte 1 200 salariés pour un chiffre d'affaires de 50 millions d'euros.

Corinne Mérigaud

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus