Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

FORCE DE VENTE64 % des entreprises en ont fait leur priorité d'action

Publié le

FORCE DE VENTE

64 % des entreprises en ont fait leur priorité d'action



Lancement de nouveaux produits. Chasse aux nouveaux débouchés, renforcement de la force de vente, redéploiement sur les marchés étrangers: incontestablement, la crise a incité les entreprises à se redéployer sur le terrain commercial. Malgré l'effondrement des marchés et la fragilité des trésoreries, les deux tiers des sociétés interrogées n'ont pas sacrifié le lancement de nouveaux produits. Elles ont préféré couper ailleurs. Et quand elles ont choisi de continuer d'investir dans les ressources humaines -ce qui est le cas de 42 % des firmes sondées-, elles l'ont fait aussi bien pour se muscler dans des secteurs de pointe (39 %) que pour s'ouvrir de nouveaux marchés (32 %). Le redéploiement commercial est non seulement vécu comme un impératif absolu en période de crise, il figure aussi au premier rang des priorités d'action pour profiter au mieux de la reprise. Certes, dans les biens d'équipement, secteur frappé de plein fouet par la chute de l'investissement industriel, cette priorité est ressentie de façon d'autant plus forte: plus des trois quarts des firmes s'y rallient. Mais elle est globalement partagée par les deux tiers des entreprises, toutes tailles, tous secteurs confondus.

Jean Michel Nabot Directeur des grandes entreprises européennes à la Banque Indosuez

" En quelques années, les grands groupes français sont passés de ce que l'on peut appeler une "culture de production" à une "culture de vente". C'est une véritable révolution. Toute l'organisation de nos entreprises est désormais tournée vers la satisfaction des besoins du client, qu'il s'agisse de la recherche, de la production, de la gestion quotidienne et même de la communication. Autre dimension de ce redéploiement commercial: alors que les économies européennes traversaient une récession prolongée, le réflexe de nos entreprises, notamment des plus grandes, a été très logiquement d'accentuer leur effort de pénétration à l'étranger. Et cela dans le monde entier. "

USINE NOUVELLE - N°2446 -

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus