First Solar sabre dans ses effectifs

Par  - Publié le
Panneaux solaires - Firt Solar
© D.R.

Le fabricant américain de panneaux solaires a annoncé ce 17 avril un plan de restructuration de ses activités. Une conséquence des conditions dégradées en Europe.

Le groupe prévoit de fermer d’ici à la fin 2012 son site implanté à Francfort en Allemagne et va suspendre durant une période indéterminée l’activité de quatre lignes de production  de son site de Kulim en Malaisie. Au total, l’entreprise veut supprimer quelque 2 000 emplois dans le monde, soit 30% de son effectif total.

"Après analyse rigoureuse, il est évident que le marché européen s'est dégradé à un point tel que nos opérations n'y sont plus économiquement soutenables et que les y maintenir n'est pas dans l'intérêt à long terme de nos actionnaires", déclare Mike Ahearn, fondateur, président et directeur général par interim depuis le départ de Rob Gillette en novembre.

Le groupe américain entend réduire ses coûts de fonctionnement de 30 à 60 millions de dollars dès 2012, puis de 100 à 120 millions de dollars par an par la suite. Le montant des charges est estimé à 245 à 370 millions de dollars.

Le groupe estime que le marché du solaire a beaucoup changé ces derniers mois et qu’il doit s’adapter à la demande moins élevée que prévu.

Imprimer

Partagez l’info :

Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin envoyer à un ami

1 réaction

Lumière | 18/04/2012 - 10H09

Bon voilà, encore une confirmation que le solaire a de la peine a décoller car les contraintes administratives européennes sont trop bureaucratiques. C'est trop difficile de faire installer des panneaux solaires sur son toit. On se tire une balle dans le pied.
Tant pis pour nous.

Signaler un abus |  CITER

Effectuer une autre recherche

Rechercher

Identifiez-vous