Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Fiat renforce la flexibilité salariale en Italie

,

Publié le

Conformément à la volonté du constructeur automobile italien de quitter l’organisation patronale Confindustria, Fiat va renégocier les contrats des salariés italiens arrivant à expiration au 1er janvier prochain. Avec davantage de flexibilité.

Fiat renforce la flexibilité salariale en Italie © D.R.

A compter du début d’année prochaine, les conditions de travail des salariés de Fiat en Italie devraient sensiblement changer. En effet, après la décision du patron Sergio Marchionne de claquer la porte de l’organisation patronale, des contrats semblables à ceux déjà appliqués sur les sites de Pomigliano et de Mirafiori vont être négociés.

Les discussions  doivent s’ouvrir avec les syndicats pour mettre au point un  nouveau contrat avant la fin de l’année. Mais déjà les syndicats s’inquiètent et réclament une rencontre avec la direction de l’entreprise pour vérifier les effets de la résiliation. Ils souhaitent notamment la continuation du même traitement pour les salariés, avec des améliorations possibles et surtout aucune remise en cause des droits actuels.

Cette demande ne semble pas vraiment aller dans le sens de ce qu’a annoncé Fiat début octobre. Le constructeur affirmait alors vouloir justement quitter l’organisation patronale pour instaurer des règles plus flexibles sur ses sites et ainsi pouvoir gérer ses usines d’une meilleure façon. Une décision qui avait alors été perçue comme un réel tournant social dans le pays. Or, via cette décision, le constructeur ne fera plus partie de l’organisation patronale en début d’année et ne sera donc plus soumis aux exigences sociales de la convention collective  de la métallurgie.

Le groupe a déjà appliqué des conditions plus flexibles sur ses sites de Pomigliano, Mirafiori et Grugliasco. Les contrats de travail prévoient alors une augmentation des rotations de nuit et des heures supplémentaires. Un système permettant selon Fiat de restaurer la compétitivité de ses usines en Italie.

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus