Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Faurecia Automotive Industrie dégraisse et investit à Mouzon

, , , ,

Publié le

A Mouzon (Ardennes), Faurecia Automotive Industrie qui emploie 500 salariés sur trois sites industriels a mis en place un plan de sauvegarde de l'emploi pour ses activités formage et revêtement. Il va se concrétiser par la suppression de 34 emplois d'ici à la fin 2014. Au même moment la direction annonce un investissement de 3,5 millions d’euros sur le site.

Faurecia Automotive Industrie dégraisse et investit à Mouzon © Faurecia

La menace d'un plan social planait depuis plusieurs mois sur le site de Faurecia Automotive Industrie à Mouzon (Ardennes), spécialisé dans la fabrication de moquettes et d'insonorisants d'habitacle. La mauvaise nouvelle s'est concrétisée lors d'un comité d'entreprise qui avait pour ordre du jour : "la présentation d'un projet d'ajustement du dispositif opérationnel pour faire face à la baisse structurelle des volumes de production et un manque de compétitivité."

Baisse d'activité liée à la chute des volumes de production

Depuis fin 2012, l'entreprise en collaboration avec les instances représentatives du personnel avait engagé un projet de redéploiement industriel pour muter l'activité d'insonorisation vers la production de matières premières, de manière à permettre la pérennisation de l'établissement sur des activités exportatrices plus rentables. Mais pour faire face à une baisse d'activité liée à la chute des volumes de production, la direction dut avoir recours entre mai et septembre 2013, à une gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) ayant abouti aux départs volontaires de 23 salariés via des projets accompagnés et personnalisés.

L'absence de perspectives positives sur le volume d’activités a contraint FAI à recourir à un plan de sauvegarde de l'emploi. Il concerne 34 postes et sera mis en oeuvre d'ici juin. Il concerne 20 postes indirects (personnel administratif et fonctions supports) et 14 postes en production. Les départs volontaires seront étudiés en priorité.

3,5 millions d'euros dans une nouvelle ligne de production

En marge de ce plan social, FAI a annoncé une bonne nouvelle aux syndicats à propos de l'avenir de la PME. Une nouvelle ligne de production de matières plastiques va être installée à Mouzon à travers un investissement global de 3,5 millions d'euros. Le chantier démarrera au mois d'août pour un lancement de la nouvelle activité en 2015. De plus, d'ici fin 2015, des investissements, du même ordre, seront réalisés dans des équipements de production de matières fibreuses.

Pas sûr que cela suffise à rassurer le personnel, inquiet après la disparition de 57 emplois en l'espace d'un an. L'équipementier automobile est le plus gros employeur de la commune de Mouzon avec trois unités proches l'une de l'autre : le formage, le revêtement et le centre de recherche et de développement.

Pascal Remy

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus