Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

PME-ETI

Enovasense mesure les revêtements en cours de production

Publié le

Made in France

Enovasense mesure les revêtements en cours de production © D.R.

Peinture, vernis, traitement de surface : aujourd’hui tous nos objets ont un revêtement et les industriels y sont attentifs. Dans l’automobile, par exemple, la peinture détermine l’aspect du véhicule et les traitements anticorrosion sont critiques pour sa durée de vie. Mais, jusqu’à présent, il n’était pas possible de contrôler l’épaisseur des revêtements en cours de production. Ces mesures s’effectuent en général hors ligne, par prélèvement : des produits sont isolés puis détruits et les problèmes sont souvent détectés trop tard. Quant aux méthodes magnétiques, elles restent limitées aux matériaux conducteurs. La start-up Enovasense change la donne.

"Nous avons breveté le premier système de mesure de revêtement non destructif, sans contact, instantané et capable de contrôler tous types de matériaux", lance Jean Inard-Charvin, le président de cette émanation de l’Institut optique de Palaiseau (Essonne). Le principe est celui de la "radiométrie photothermique laser". "Quand on chauffe le revêtement avec un laser, une onde de chaleur se réverbère sur le matériau de base en créant une pseudo-onde que l’on mesure avec un capteur", explique Geoffrey Bruno, le directeur général de cette société créée en 2013 à Villejuif (Val-de-Marne).

Enovasense a industrialisé la technologie pour l’adapter aux contraintes des lignes de production. Il a développé un algorithme d’auto-apprentissage capable de reconnaître des revêtements à la volée et utile dans le cas de produits qui reçoivent des peintures différentes. Les applications sont nombreuses, mais Enovasense vise dans un premier temps l’automobile (peinture, vitrage, revêtements moteur, pièces chromées), l’aéronautique, le médical, ainsi que les fabricants de connecteurs qui appliquent des métaux précieux sur leurs produits. 

L’innovation


Enovasense a adapté le principe de la radiométrie photothermique à la grande série, en permettant des mesures instantanées. Le système, compact et robuste, s’intègre facilement sur une ligne de production. Léger (moins de 200 grammes), il peut être installé sur un robot.

L’opportunité


La technologie n’étant pas limitée aux matériaux conducteurs, Enovasense propose le premier système adapté à la mesure de revêtements polymères sur polymères.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus