Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Engie vend sa part dans Petronet pour 410 millions d'euros

,

Publié le

Dépêches Reuters PARIS (Reuters) - Engie a annoncé jeudi 8 juin la vente de sa participation de 10% dans l'indien Petronet LNG, nouveau jalon dans la réalisation de son imposant programme de cessions.

Engie vend sa part dans Petronet pour 410 millions d'euros
Engie a annoncé jeudi la vente de sa participation de 10% dans l"indien Petronet LNG, nouveau jalon dans la réalisation de son imposant programme de cessions. /Photo d'archives/REUTERS/Jacky Naegelen
© Jacky Naegelen

Engie a annoncé jeudi 8 juin céder sa part dans l'indien Petronet. Le producteur et fournisseur de gaz et d'électricité, également très présent dans les services énergétiques, a précisé dans un communiqué que la transaction avait une valeur nette de plus de 410 millions d'euros et aurait un impact de même ampleur sur sa dette nette.

En 2016, Engie a reçu un dividende de 2,5 millions d'euros de Petronet LNG.

La nouvelle de la vente de 75 millions de titres Petronet LNG par Engie, au prix unitaire de 421 roupies, soit avec une décote de 4,3% par rapport à la clôture du marché la veille de l'opération, a pesé sur l'action de l'importateur indien de gaz à la Bourse de Mumbai.

Le groupe français a un programme de cessions d'actifs non stratégiques de 15 milliards d'euros pour la période 2016-2018.

En mars, il s'était dit très confiant dans sa capacité à atteindre 85% de cet objectif d'ici fin 2017 après avoir déjà annoncé 8,0 milliards de cessions, soit plus de 50% du programme.

Depuis, Engie a notamment annoncé des négociations exclusives avec le britannique Neptune Energy en vue de lui céder son entité d'exploration et production pétrolière et gazière (EPI), transaction qui devrait se traduire par une réduction de 2,4 milliards d'euros de sa dette financière nette consolidée lors de la clôture de l'opération, attendue au premier trimestre 2018.

Pour Reuters, Dominique Rodriguez, édité par Véronique Tison

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus