Usine Nouvelle

S’inscrire à la newsletter
Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Elikia : le premier smartphone africain arrive au Congo

Publié le

Après une tablette en 2011, l'entrepreneur congolais Vérone Mankou met sur le marché un smartphone 100% africain. Bien que fabriqué en Chine, l'Elikia a été totalement développé en local pour moins de 100 000 euros. Il est vendu 130 euros sans subventions.

Elikia : le premier smartphone africain arrive au Congo © DR

Le jeune entrepreneur Vérone Mankou, surnommé le "Steve Jobs congolais", débute la commercialisation du premier smartphone 100% africain. Baptisé Elikia ("espoir" en en lingala, la langue nationale), il s'agit d'un smartphone d'entrée de gamme, vendu 85000 francs CFA, soit près de 130 euros.

Un prix "raisonnable" pour le Congo, estime Vérone Mankou, sachant que les opérateurs mobiles locaux ne subventionnent pas les terminaux. "C'est pour cela qu'en Afrique un téléphone coûte plus cher que partout dans le monde. (…) Vous aurez du mal à trouver un plus grand partisan de la baisse des prix de ces produits sur le marché africain que moi, mais il y a une réalité qui fait que ce n’est pas encore pour aujourd’hui", indique-t-il sur son blog.

Pour ce tarif, l'Elikia dispose d'un écran tactile de 3,5 pouces offrant une résolution de 320 x 480 pixels, d'un processeur cadencé à 650 Mhz, d'une mémoire RAM de 512 Mo et d'une mémoire de stockage de 256 Mo, extensible à 32 Go via carte micro SD. Il intègre également un appareil photo de 5 mégas pixels, une application de géolocalisation GPS et des connectivités Wi-Fi et Bluetooth, en plus du support des réseaux mobiles 2G/3G. Enfin, il est animé par le système d'exploitation Android Gingerbread (2.3.6).

Elikia est commercialisé dans les magasins de Airtel Congo et Warid Congo, deux opérateurs locaux de téléphonie mobile, qui ont noué un contrat avec VMK, la société créée par Vérone Mankou.

90000 euros de R&D

Selon Vérone Mankou, la conception et le développement l'Elikia lui ont couté 90 000 euros. Même s'il a été conçu au Congo, le terminal est fabriqué en Chine, pour des raisons de coûts. "En matière de produits technologiques, ce qui donne la nationalité d’un produit c’est le lieu où a été conçu le produit pas le lieu où il a été assemblé !", souligne l'entrepreneur.

Vérone Mankou n'en est pas à son premier essai dans le domaine des terminaux mobiles. En 2011, il a déjà développé et commercialisé  la première tablette tactile africaine. Baptisée Way-C, elle est dotée d'un écran 7 pouces et est animée également par le système Android 2.3.

Fils d’un ingénieur et d’une institutrice, Vérone Mankou a précédemment occupé le poste d’attaché aux nouvelles technologies au ministère des Postes, des Télécommunications et des Nouvelles Technologies de la communication du Congo. Il a créé l'entreprise VMK en 2006. Il n'était alors âgé que de 20 ans.

Christophe Guillemin

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

10/01/2013 - 15h35 -

Je suis une sénégalaise et je suis trés fière de vous. J'aimerai savoir si nous allons bénéfier de cet outil à moindre coût. Encore une fois merci, vraiment, vous faites honneur au peuple africain.
Répondre au commentaire
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus