Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Du carburant à partir d’eau de mer

,

Publié le

Produire en pleine mer du carburant pour avions, c’est possible. Un procédé a été mis au point par le Naval Research Laboratory de la marine américaine.

Du carburant à partir d’eau de mer

Pour améliorer l’autonomie de ses navires, et en particulier des porte-avions en mer, qui doivent aussi assurer l’approvisionnement des aéronefs, rien de tel que d’utiliser la matière première la plus abondante à proximité : l’eau des océans. Les laboratoires de la marine américaine (Naval Research Laboratory) y travaillent depuis des années, et ont même construit un prototype.

La recette de la fabrication du carburant à partir de l’eau de mer comporte deux volets :
1 - Extraire le CO2 contenu dans l’eau de mer
2 - Combiner le CO2 obtenu avec de l’hydrogène pour synthétiser des hydrocarbures

Le CO2, l’eau de mer en contient pas mal (140 fois plus que dans l’air, en poids rapporté au volume de départ) : sous la forme d’acide carbonique et de sels dissous (carbonate et bicarbonate). Les chercheurs ont mis au point une cellule électrochimique qui, en abaissant le pH de l’eau de mer, déplace les équilibres chimiques dans l’eau et récupère jusqu’à 92% du CO2 qu’elle contient. La cellule électrochimique fabrique aussi de l’hydrogène comme sous-produit. Une unité pilote a été testée en Floride, en puisant de l’eau dans le Golfe du Mexique.

Pour la 2ème étape du procédé, le Naval Research Laboratory ne dit pas grand-chose sur son degré d’avancement. Sauf qu’il a mis au point un catalyseur qui transforme le CO2 et l’hydrogène en hydrocarbures, par une réaction semblable au procédé Fischer-Tropsch, qui lui fonctionne avec du CO. En fait, d’autres étapes de réaction sont nécessaires pour aboutir à la composition d’hydrocarbures utilisables par les avions. Comme il faut tout de même de l’électricité pour extraire le gaz carbonique, la production autonome de carburant semble destinée aux navires à propulsion nucléaire.

Aujourd’hui, pour alimenter ses navires en carburant, l’US Navy fait naviguer 15 pétroliers sur les océans. En 2011 ils ont livré plus de deux millions de m3 aux flottes américaines à travers le monde.

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus