Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Di Sante voit grand et intensifie son développement

, , , ,

Publié le

La PME savoyarde Di Sante est spécialisée dans les pièces de grandes dimensions pour les installations industrielles. Pour devenir fournisseur de rang 1 et se déployer à l’international, elle va recruter 23 salariés.

Le spécialiste des pièces uniques de grandes dimensions Di Sante va embaucher 23 personnes pour accompagner son développement. Cette PME familiale de Saint-Jean-de-Maurienne (Savoie) créée en 1984 affiche l’ambition de passer du rang de sous-traitant a? celui de constructeur-ensemblier de rang 1 auprès des grands donneurs d’ordre.

La particularité? de Di Sante est de ne produire que des pièces ou des installations uniques de grandes dimensions, pour les marchés ae?ronautique, ae?rospatial, la défense, les équipements industriels, l’offshore, les machines-outils ou encore le nucle?aire. Avec trois activités, la me?cano-soudure, l’usinage grande dimension et l’assemblage, ce sous-traitant pour les plus grands groupes industriels, notamment Thales et Airbus, assure la fabrication et l’assemblage des différentes pièces qui composent une installation industrielle complexe.

"Notre positionnement, ce sont les moutons à cinq pattes"

L’entreprise est équipée de machines hors normes pour répondre aux demandes de productions de grandes dimensions et de locaux adaptés, avec une usine de 10 000 mètres carrés, dont un atelier de chaudronnerie de 3 000 mètres carrés, un hall de montage de 650 mètres carrés et un atelier chaudronnerie blanche de 500 mètres carrés.

"Notre positionnement, ce sont les moutons a? cinq pattes, explique Damien Di Sante, directeur commercial, avec des pièces uniques de haute technicité et une haute exigence de qualité. Nous comptons désormais traiter directement avec les clients finaux et produire des ensembles complets avec de plus gros volumes, à horizon du premier semestre 2016." L’entreprise va donc embaucher 23 personnes pour compléter ses effectif, actuellement 89 collaborateurs. Ce sont principalement des postes de chaudronniers, usineurs et soudeurs.

Prêt pour attaquer de nouveaux marchés

Avec un chiffre d’affaires de 12 millions d’euros, réalisé en majorité en France, la PME va aussi intensifier son développement à l’international et démarcher de nouveaux marchés, en Europe, aux Etats-Unis, mais aussi en Chine où Damien Di Sante a passé trois ans. "Nous sommes prêts pour attaquer de nouveaux marchés, mais nous sommes freinés par les difficultés récurrentes à recruter", regrette-t-il. La PME savoyarde participe pour la première fois à un salon professionnel et sera présente au Midest 2015 du 17 au 20 novembre.

Dorothée Thénot

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

  • DI SANTE SUD-EST à SAINT-JEAN-DE-MAURIENNE (73300)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus