Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Deux bombardiers russes approchent (une nouvelle fois) les côtes françaises d'un peu trop près

Léna Corot

Publié le , mis à jour le 10/02/2017 À 12H53

Deux bombardiers russes de type Tu-160 Blackjack ont été interceptés aux larges des côtes françaises jeudi 9 février. Ils ont notamment été escortés par deux Mirage 2000-5. Les bombardiers russes n'en sont pas à leur coup d'essai.

Deux bombardiers russes approchent (une nouvelle fois) les côtes françaises d'un peu trop près
Interception d'un Tu-160 Blackjack russe par un Mirage 2000-5 français.
© Armée de l'air - DR

Deux bombardiers stratégiques russes Tu-160 Blackjack ont été interceptés aux larges des côtes françaises jeudi 9 février. Ils se sont approchés d'une centaine de kilomètres des terres, précise l'armée de l'Air dans un communiqué, sans "jamais pénétrer notre espace aérien". Une fois interceptés, les deux bombardiers ont été "escortés par les chasseurs de l'armée de l'air tout au long de cette approche des côtes françaises", ajoute le communiqué du ministère de la Défense.

L'alerte est donnée jeudi 9 février à 7h. Le centre d'opération de l'OTAN en Allemagne prévient la France : six avions russes se dirigent à proximité des côtes norvégiennes. Si quatre de ces six bombardiers se dirigent ensuite vers la Russie, deux Tu-160 Blackjack poursuivent leur vol en direction du Royaume-Uni, détaille le ministère de la Défense. L'armée de l'air britannique accompagne alors ces deux bombardiers qui se dirigent ensuite vers la Bretagne.

A l'approche de ces deux avions russes, deux Mirage 2000-5 français prennent le relai pour accompagner les avions russes jusqu'à l'arrivée des chasseurs espagnols F-18 et avant que les bombardiers russes n'entament leur trajet retour. En tout, côté français, deux Rafale, deux Mirage 2000-5, un avion ravitailleur C-15 et un E-3F AWACS ont été engagés dans cette mission.

Fin septembre, deux chasseurs russes avaient déjà approchés d'un peu trop près les côtes françaises. Ils ont alors été escortés par des Rafale.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

10/02/2017 - 08h51 -

Trois fautes d'orthographe pour un article de 20 lignes ! Vous vous êtes surpassés !
Répondre au commentaire

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus