Des salariés d'Ipsen en grève suite aux annonces de licenciements

Par  - Publié le
Logo BEAUFOUR IPSEN INDUSTRIE

Dans un contexte de baisse de ses ventes de médecine générale, le groupe pharmaceutique français a annoncé la réduction de ses forces de ventes de médecine générale en France.

Une baisse des ventes dans sa branche de médecine générale de l'ordre de 15 %, des "divergences majeures" avec un partenaire envisagé pour créer une société commune regroupant leurs activités commerciales de médecine générale en France... Autant de raisons qui ont poussé le groupe pharmaceutique Ipsen a indiqué cette semaine qu'il allait réduire la voilure dans ses effectifs, d'une centaine de postes environ.

Ce 30 août, à Paris, près de 200 salariés du groupe étaient en grève pour protester contre ces mesures annoncées. "Ils veulent se débarrasser de la force de vente des produits de ville, tels le Smecta, qui ont fait la richesse du laboratoire et qui ne sont plus aujourd'hui la priorité des actionnaires", a confié une salariée à l'AFP.

"Les gens sont très inquiets. Ces suppressions de postes ne se justifient pas car le groupe réalise des bénéfices et des profits mais n'a plus les mêmes priorités: ils délaissent la médecine de ville pour la biotech, ces produits de hautes technologies tels que les anti-cancéreux", a-t-elle déploré.

Ipsen compte plus de 2 000 salariés en France.

Imprimer

Partagez l’info :

Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin envoyer à un ami

Effectuer une autre recherche

Rechercher

Identifiez-vous