Des "contrats de croissance à l’export" pour l’industrie marocaine

Par  - Publié le
Tanger Med
© invest.gov.ma

Le plan destiné à doper la présence des entreprises marocaines à l’international et juguler le déficit commercial a été officiellement lancé ce 12 février au siège de la Confédération patronale (CGEM) à Casablanca.

L'ambition des "contrats de croissance à l'export", initiative conjointe du gouvernement marocain et de la CGEM est de permettre aux entreprises exportatrices d’accéder à certains moyens nécessaires à leur développement sur les marchés cibles et de  convertir des entreprises exportatrices occasionnelles et non exportatrices en entreprises exportatrices professionnelles et régulières, selon le ministère de l’Industrie, du commerce et des nouvelles technologies.

Un nombre trop réduit d’entreprises exportatrices

C'est reconnu, le commerce extérieur marocain a de quoi inquiéter plus d’un  économiste. En 2012, le déficit commercial du royaume s’est élevé à 197 milliards de dirhams (17,6 milliards d’euros), avec un très faible taux de couverture de 48%. L’an dernier, les exportations n'ont progressé que de 4,7% alors que les importations ont bondi à un rythme de 6,7% aggravant encore ce déficit commercial enregistré depuis plusieurs années.

Celui-ci s’explique pour une bonne part par le montant de la facture énergétique du pays mais aussi par le nombre trop réduit d’entreprises exportatrices et leur dispersion. Si le Maroc compte plus de 5 000 entreprises exportatrices, l'essentiel du chiffre d'affaires à l’international est réalisé par moins de 20 % d’entre elles.

"Les contrats de croissance à l'export" résultant d’un partenariat entre le ministère de l’économie et des finances, la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) et Maroc Export prévoient pour les entreprises candidates la présentation d’un vrai projet de croissance à l’export. Ce projet doit en priorité donner des informations pertinentes sur le potentiel prévisionnel des marchés ciblés. Il doit aussi préciser l’amélioration des résultats et des performances à l'export attendue de ce programme et budgétisée annuellement.

"Il y a urgence"

Même si ces contrats ont été signés en septembre 2011, (la CGEM signait alors avec le gouvernement une convention portant sur les contrats de croissance pour la période 2011-2015), ce programme s'étalant finalement de 2013 à 2017 ne démarrera effectivement que cette année. Il portera sur une enveloppe  financière de l’ordre d'un milliard de dirhams (89 millions d'euros) et profitera  à 75 entreprises ayant un chiffre d’affaires à l’export allant de  50 à 500 millions de dirhams (4,4 à 44,6 millions d'euros) et 300 entreprises exportatrices qualifiées d’émergentes drainant sur les deux dernières années un chiffre d’affaires inférieur à 50 millions de dirhams (4,4 millions d'euros).

Une aide financière "à la hauteur des enjeux"

Le fait que ce programme soit lancé cette année ne doit rien au hasard car pour Miriem Bensalah Chaqroun, présidente de la CGEM. "Il y a urgence". Pour inverser cette tendance, selon elle, il faut "augmenter le volume de nos exportations : aussi bien en volume qu’en valeur ; aussi bien vers l’Europe que vers les autres pays et continents ; aussi bien, en produits à forte ajoutée qu’en produits bruts." Si elle estime que l’aide financière proposée est "à la hauteur des enjeux qui attendent les entreprises", il faudra du temps pour inverser la tendance avec le concours de quelques grands investissements structurants.

Ainsi l’an dernier avec l’entrée en production de l’usine Renault de Tanger et la production record de sa filiale Somaca à Casablanca, les exportations du secteur automobile du Maroc ont bondi de 16% l’an dernier.

Nasser Djama

 

Lors de son Conseil d'Administration, Maroc Export qui est partenaire du programme "Les contrats de croissance à l'export" a réalisé un bilan d'état de son plan d'action et présenté les perspectives de développement des exportations marocaines. 

 

Imprimer

Partagez l’info :

Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin envoyer à un ami

Effectuer une autre recherche

Rechercher

Identifiez-vous