Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Delphi prévoit de créer 10 000 emplois supplémentaires au Maroc

, , , ,

Publié le

L'américain Delphi Automotive  a annoncé le 4 juillet avoir signé avec le gouvernement marocain un accord-cadre pour le lancement d'investissements permettant la création de 10 000 emplois au Maroc en sus de 12 000 déjà existants. Une annonce présentée parmi d'autres investissements par Moulay Hafid El Alamy, ministre de l'Industrie devant le roi à Casablanca. Delphi prévoit d'implanter aussi un centre de développement au Maroc.

Delphi prévoit de créer 10 000 emplois supplémentaires au Maroc © delphi

Un plan de développement quinquennal. L'accord-cadre signé ce 4 juillet par l'équipementier américain automobile Delphi avec le gouvernement marocain correspond à un plan d'investissement de la firme américaine qui va s'étaler au royaume de 2016 à 2021. C'est ce qu'annonce Delphi Automotive PLC dans un communiqué daté du 4 juillet.

Une information annoncée également par Moulay Hafid Elalamy, ministre de l'Industrie lors de sa présentation le 4 juillet devant le roi et la presse de 30 projets industriels et de nouvelles mesures fiscales en faveur de l'industrie dans le cadre des stratégies nationales 2020 pour l'industrie, le commerce et le numérique. 

Delphi compte à ce jour trois usines de production au Maroc à Tanger et Kénitra. La filiale marocaine du groupe y emploie plus de 12 000 personnes. Au cours des six années de l’accord cadre, Delphi prévoit de créer jusqu’à 10 000 emplois supplémentaires dans le pays. Ce qui représente une moyenne de 2 000 emplois par année.  

Parmi les prochains projets figure la création d’une usine de production à Meknès au parc industriel dit Agropolis. Il s'agira notamment de la fabrication de systèmes de distribution électrique/électronique sous forme de faisceaux. Le groupe américain, mais dont le siège juridique est situé en Angleterre, a également annoncé la création d'un centre de développement au Maroc. Une première.

Majdi Abulaban, président de Delphi architecture électrique/électronique a déclaré à cette occasion dans le communiqué "Nous nous appuyons sur les 17 années de succès de nos activités au Maroc. Nous pensons que le Maroc offre un environnement compétitif non seulement pour la fabrication de composants automobiles mais aussi pour le développement de technologies automobiles."

Et il a ajouté "Delphi a ouvert sa première usine au Maroc en 1999 et est aujourd’hui à nouveau pionnier en créant au Maroc un centre de recherche et développement pour l’industrie automobile."

Pour rappel, outre Delphi, le Maroc accueille plusieurs géants mondiaux de l’assemblage et des câblages électriques automobiles comme l'américain Lear, l’allemand Leoni ou encore les japonais Sumitomo et Yazaki qui ont investi massivement dans le royaume ces dernières années. Au point de compter désormais pour le quart de la production de faisceaux montés en Europe. Selon les chiffres de la profession, ce secteur réalisait 1,5 milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2014 avec 40 000 emplois. Et plus demain avec Delphi.

Le chiffre d'affaires de l'industrie automobile au Maroc a bondi de 23% l'an dernier à 4,5 milliards d'euros grâce notamment à la montée en puissance de l'usine Renault de Tanger et l'arrivée de nouveaux équipementiers en prévision du projet PSA à Kenitra.
Nasser Djama, avec P-O.R.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus