De 43 % à 100 % de hausse des prix de l'électricité d’ici à 2050

Par  - Publié le
Electricité
© DR

D’ici à 2050, l’Union européenne doit diminuer ses émissions de CO2. Plusieurs scénarios énergétiques sont possibles mais tous tireront massivement les tarifs de l’électricité vers le haut.

Une Europe avec une électricité plus verte à un coût non négligeable, explique le Financial Times. Le quotidien britannique s’appuie sur un rapport interne de la Commission européenne qui calcule des objectifs environnementaux européens. L’Europe s’est engagée à diminuer ses émissions de CO2 de 80 % entre 1990 et 2050. Pour y parvenir, les énergies renouvelables, et principalement l’éolien, devraient représenter 50 % de la production sur le Vieux Continent. Aujourd’hui, 50 % de la production est assurée par les énergies fossiles, 28 % par le nucléaire.

Cette évolution se traduira par une hausse forte et continue des tarifs de l’électricité pendant les vingt ans à venir, puis les prix grimperont plus doucement jusqu’en 2050. Cette augmentation traduira les coûts d’investissements pour déployer les nouvelles infrastructures énergétiques et la diminution de l’utilisation des installations existantes, qui abaisse leur rentabilité.

Le rapport de la Commission détaille cinq scénarios. Le plus vert passe par un recours massif à l’éolien offshore et au solaire à concentration, mais se traduit par une augmentation de 100 % des tarifs de l’électricité. Le plus économique mise sur un mix qui laisse de la place au nucléaire et utilise les technologies de captage du carbone. Il entraîne une hausse de 43 % des prix.

Cette étude devrait être présentée officiellement, par la Commission, d’ici à la fin de l’année, à l’occasion de la publication de la feuille de route énergétique de l’Europe d’ici 2050.

Imprimer

Partagez l’info :

Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin envoyer à un ami

1 réaction

captain | 18/10/2011 - 14H38

belle action du lobby nucleaire, toute personne reflechissant quelques secondes comprendra que 50 % c'est pas enorme comme augmentation en 40 ans, surtout que ceci ne prend meme pas en compte les evolutions tech ...

Signaler un abus |  CITER

Effectuer une autre recherche

Rechercher

Identifiez-vous