Usine Nouvelle

S’inscrire à la newsletter
Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Comment le Maroc passe au vert (9/10) : sept nouvelles startups incubées par le Comptoir de l'innovation à Casablanca

, , ,

Publié le

Énergies renouvelables, cleantechs, recyclage de l’eau ou des déchets… le Maroc s’éveille aux enjeux environnementaux. A l’approche de la COP22, la grande conférence sur le climat qui débute le 7 novembre à Marrakech L’Usine Nouvelle explore les nouvelles facettes et initiatives de ce nouveau Maroc "vert". Aujourd’hui, L'Usine Nouvelle vous présente l'Espace Bidaya de Casablanca. Premier incubateur Social GreenTech nord-africain du Comptoir de l’Innovation, il en est à sa deuxième promotion composée de sept nouvelles startups green et sociales. 

Comment le Maroc passe au vert (9/10) : sept nouvelles startups incubées par le Comptoir de l'innovation à Casablanca © lecomptoirdelinnovation

Locaux de 220 mètres carrés, espaces de co-working, formation, cuisine, événementiel, matériels  informatique et de projection, tout est fait pour permettre aux startups de l'économie solidaire et sociale qui rejoignent l'espace Bidaya à Casablanca de bénéficier des meilleures conditions pour leur développement.  

"Tous les services sont gratuits pour les incubés. Ils ont eu accès à un espace de coworking, des  formations et ateliers d'intelligence collective, un suivi stratégique individualisé, du networking via la tenue d'événements réguliers et la mise en contact avec notre carnet d'adresses ainsi que du mentorat" énumère Inesse Benmohammed (photo) responsable et chef de projet incubateur à l'espace Bidaya.

Pour fournir toutes ces prestations, le local casablancais de Bidaya compte une structure de quatre personnes, une responsable de l'incubateur, une responsable adjointe chargée d'accompagnement, un chargé de mission accompagnement et une chargée de mission communication attendue avant la fin de l'année.

Inauguré à la fin de l'an dernier, l'espace Bidaya accompagne une demi-douzaine de startups par promotion, soit une douzaine par an. La deuxième promotion est notamment constituée de projets d'une franchise de pressings écologiques (Cleanzy), un écosystème de valorisation des déchets (Maroc Plastics Recycling) ou encore une ligne de vêtements et d’accessoires éthique (Onzurna).

Autres startups, Jobi.ma veut s'attaquer au chômage des jeunes et Ktaby s’engage en faveur d’un accès équitable à la lecture. De son côté, Visiotech avec la Braille Box veut faciliter l'apprentissage de la méthode Braille pour les aveugles.

Quant à la mise en œuvre du processus d'incubation proprement dit "toutes les startups seront constituées juridiquement d'ici la fin de la période d'incubation. Quatre le sont déjà, et quatre autres le seront d'ici la fin de l'été" explique Inesse Benmohammed. 

L'encadrement est très apprécié en phase de démarrage. Les entrepreneurs ont ainsi tous un prototype et ont testé leur produit ou le service qu'ils proposent auprès de clients potentiels.

"C'est le cas de MedTrucks qui propose de fournir aux déserts médicaux, des infrastructures médicales itinérantes. Après des tests concluants, Medtrucks a obtenu ses premières commandes en France et au Maroc. Il signera d'ici la fin de l'été et démarrera son activité avec ses clients en septembre" s'exclame Inesse Benmohammed. 

Dans les startups de la deuxième promotion, Cleanzy, première franchise de pressings écologiques haut de gamme au Maroc, a lancé son premier pressing à Rabat et est déjà en activité.

"Stepmobile, KechKech Green et Maroc Plastic Recycling sont tous trois en  phase de finalisation des tests. Stepmobile a su séduire ses premiers clients potentiels, KechKech Green entrera en phase de test à Marrakech en septembre et Maroc Plastic Recycling finalise son business plan pour faire une première levée de fond", détaille Inesse Benmohammed.

Créé à l'initiative de l'incubateur français, Comptoir de l'innovation, dont l'objectif est de promouvoir l'entrepreunariat social en France et dans le monde, l'espace Bidaya (début en arabe) bénéficie aussi du soutien de la fondation suisse Drosos qui milite contre la précarité et a déjà mené de nombreux projets au Maroc.

Le Comptoir de l’Innovation veut faire partie prenante de l'écosystème de l'entreprenariat au Maroc  en se rapprochant de la plateforme d'accompagnement d’entrepreneurs Eirene4Impact, elle-même associée avec le parisien Numa (ex-Silicon Sentier) pour lancer un autre incubateur à Casablanca.

Nasser Djama

Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus