Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Comment Evian personnalise ses bouteilles

Publié le

La filiale de Danone a mis en place un service de personnalisation de bouteilles. Un petit atelier, installé dans l'usine d'embouteillage, assure cette production de niche.

- 900 salariés environ

- 6 millions de bouteilles produites environ chaque jour

- 14 lignes de production (12 lignes PET, une ligne verre, une ligne brumisateurs)

- Deux personnes à temps plein, en deux huit

- Deux modèles de bouteilles verre

- 12 bouteilles minimum par commande

- 40 secondes pour personnaliser une bouteille

À chacun sa bouteille ! Evian a lancé il y a quelques semaines un site internet (1) où le consommateur peut inscrire un message personnel sur ses bouteilles. En quelques clics, le client choisit entre deux design de bouteille, tape le message qu'il veut imprimer et paye sa commande. « Quelques secondes plus tard, sur la ligne, la production est lancée ! », explique Marc de Beffort, le directeur marketing et nouveaux projets de la marque. Dans l'usine d'Amphion-les-bains (Haute-Savoie), le groupe a installé un atelier pilote de personnalisation. Une extension de la ligne d'embouteillage verre. Deux personnes y travaillent à temps plein pour dépalettiser des bouteilles déjà remplies, afin d'alimenter une ligne de « reconditionnement ».

Sur la ligne, une imprimante laser se connecte à une base de données informatique externe par laquelle transitent les commandes des clients. Elle récupère ces données et lance le marquage des bouteilles selon le principe du « first in, first out » (Fifo). « Elle traite une bouteille toutes les quarante secondes », détaille José Dames, le directeur commercial de l'équipementier Cerinnov. La PME a mis au point un procédé breveté d'impression laser par frittage de poudres minérales, employé dans la céramique, qu'elle a adapté au verre. « Nous avons regardé plusieurs technologies. C'est celle qui offre les meilleurs résultats en termes de qualité d'impression », constate Marc de Beffort. Les bouteilles (vendues 4,50 euros l'unité) sont conditionnées dans un carton spécialement renforcé, destiné à la livraison chez le consommateur. En fin de ligne, les deux ouvriers contrôlent visuellement chacune des bouteilles et glissent un petit mot signé dans le carton pour assurer que le produit correspond aux standards de qualité fixés par le groupe. Le prestataire externe UPS enlève les bouteilles deux fois par jour et s'occupe de la livraison (uniquement en France).

UN DÉFI D'ORGANISATION INDUSTRIELLE

« Nous devrions atteindre rapidement 1 million d'euros de chiffre d'affaires, mais nous ne le faisons pas pour gagner de l'argent. C'est surtout de l'image », reconnaît Marc de Beffort. La personnalisation des produits est une tendance qui gagne peu à peu les marques de grande consommation (Nike, M&M's, Longchamp...). Ces dernières s'inspirent des options proposées par les fabricants d'autos. Un véritable challenge d'organisation industrielle : « Nous nous sommes forcés, au sein de l'un des plus gros sites d'embouteillage au monde, où l'on n'effectue pas le moindre changement sur la ligne de production à moins d'un million de cols, à raisonner sur des petits volumes. Dans l'atelier de personnalisation, la quantité minimale traitée est de douze bouteilles ! », explique Marc de Beffort.

Si les consommateurs suivent, Danone pourrait investir plus lourdement. « La machine est encore très manuelle. Nous avons prévu de l'automatiser davantage », confie José Dames. En attendant, le petit atelier est récemment passé en deux huit... pour répondre à la demande.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus