Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

CMS Automatisme injecte 2,1 millions d’euros pour fabriquer plus de machines spéciales

, , ,

Publié le

Le fabricant de machines spéciales CMS Automatisme à Schweyen (Moselle) investit 2,1 millions d’euros en 2017 dans l’extension de ses ateliers et des équipements industriels.

CMS Automatisme injecte 2,1 millions d’euros pour fabriquer plus de machines spéciales
Mise en service d'une ligne de production
© CMS Automatisme

La bonne santé de l’industrie automobile européenne pousse CMS Automatisme à Schweyen (Moselle) à investir. Ce fabricant de machines spéciales a injecté 1,4 million d’euros pour étendre ses ateliers de 1 300 m². La mise en service de cette extension est prévue pour fin juin. Parallèlement, cette PME indépendante fera l’acquisition d’ici fin 2017 d’équipements d’usinage (fraiseurs et tours) pour 700 000 euros.

L’augmentation de ses capacités de production qui en découlera devrait permettre à CMS Automatisme d’absorber la demande de ses principaux clients, les fournisseurs de rang 1 des constructeurs automobiles. Ils représentent 70 % de son activité, les 30 % restant se partageant entre les industriels de la sidérurgie-métallurgie, des biens d’équipements, de l’agroalimentaire, etc. Corolaire de cette montée en cadence, la société compte atteindre 95 salariés à l’horizon 2018, ce qui représente une vingtaine de recrutement en quatre ans.

Catalogue de pièces usinées

"Nous figurons parmi les rares fabricants de machines spéciales qui produisent leurs propres pièces", livre Gabriel Buchheit président de CMS Automatisme. La PME implantée à proximité de la frontière allemande a démarré son activité en 1986 par l’usinage de pièces de rechange en sous-traitance, avant de se tourner vers l’assemblage de machines sur-mesure pour les industriels implantés dans un rayon de 400 km autour de son site. Elle produit des machines d’assemblage, d’usinage, de contrôle et de transitique (logistique interne).

Avec 87 salariés, l’entreprise se définit comme un "gros intermédiaire" du secteur, derrières les ensembliers capables de réaliser des lignes complètes. Elle cherche aujourd’hui à réduire sa dépendance vis-à-vis de l’industrie automobile, en étoffant son activité historique, la réalisation de pièces usinées. Pour ce faire, elle va lancer en septembre un catalogue d’une centaine de références. Fondée par deux frères Xavier et Gabriel Buchheit, CMS Automatisme a vu son chiffre d’affaires grimper de 24 % en 2016 pour atteindre 11,5 millions d’euros.

Philippe Bohlinger

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus