Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'usine Agro

Charal lance son Atelier "pour développer l’expertise du consommateur en matière de viandes"

,

Publié le

Entretien De plus en plus de marques alimentaires choisissent de s’adresser en direct à leurs consommateurs avec des magasins en direct. A l’occasion de ses 30 ans, Charal, marque phare du groupe Bigard, a décidé d’ouvrir un atelier éphémère en plein cœur de la capitale, dans le quartier historique des bouchers, aux Halles. Stéphanie Bérard-Gest, responsable marketing de Charal, nous détaille ce projet censé réconcilier le consommateur avec la viande rouge, à l’heure où elle est de plus en plus décriée.

Charal lance son Atelier pour développer l’expertise du consommateur en matière de viandes
Le Pop'Up store de Charal ouvrira ses portes le 15 septembre, rue des Déchargeurs, à Paris.
© Charal / groupe Bigard

L’Usine Nouvelle.- La consommation de viandes rouges recule en France et son image est de plus en plus mise à mal. Dans ce contexte, Charal décide d’ouvrir, pour la première fois, une boutique « Pop Up store », à Paris jusqu’au 2 octobre. Est-ce pour reconquérir les consommateurs ?  

Stéphanie Bérard-Gest .- Notre Atelier n’est ni une boutique ni un restaurant. A l’occasion des trente ans de la marque, nous avons décidé d’aller à la rencontre des consommateurs avec une expérience inédite. Nous sommes une marque innovante depuis notre création. Nous voulons le rester. Avec cet atelier, notre souhait est de redévelopper l’expertise du consommateur en matière de viandes et lui donner envie d’en manger, avec une dimension pédagogique grâce à différents parcours.

Avez-vous été conseillé pour créer cet espace ?

L’idée de base est vraiment venue de l’interne. Nous avons été conseillés ensuite par une agence pour créer et agencer l’espace. Nous avons vraiment travaillé le concept autour de l’expérience gustative et des moments de convivialité pour répondre aux attentes de nos consommateurs.

Comment est structuré l’Atelier ?

Nous proposons trois espaces. L’atelier des piécés propose d’apprendre aux consommateurs comment choisir les meilleurs morceaux et les spécificités de chacun, mais aussi comment les préparer et les cuisiner. L’atelier des hachés propose une redécouverte du goût du steak haché, avec du rumsteack, pour un goût puissant ou un muscle de basse côte, plus gras, donc plus gouleyant. Le troisième atelier est tourné vers le bœuf froid, autour de différentes recettes : tartare, séché et cuit. Tous ces ateliers seront animés pendant trois semaines par des bouchers directement issus de nos usines. Un petit espace boutique proposera quelques références phares de la marque à la vente.

Est-ce que cet atelier a vocation à être déployé dans d’autres lieux ou devenir pérenne ?

Nous avons loué le lieu un mois. Nous ferons un bilan de l’opération, mais ce pop-up store n’a pas vocation à être pérennisé ni déployé ailleurs. C’est une opération ponctuelle qui a été imaginée pour fêter nos 30 ans.  

Propos recueillis par Adrien Cahuzac

Réagir à cet article

 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus