Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

Carmat planche sur une deuxième génération de son cœur artificiel

Astrid Gouzik ,

Publié le

Une deuxième version de la prothèse cardiaque de Carmat est en cours de développement. Et dans le même temps, la société se met en ordre de marche pour industrialiser la première version de son coeur artificiel.

Carmat planche sur une deuxième génération de son cœur artificiel
Carmat planche sur une deuxième génération de son cœur artificiel.
© DR

Le fabricant de la prothèse cardiaque totale "la plus avancée au monde" essaie de tirer les leçons des erreurs du passé. Après avoir été contraint de suspendre son essai clinique durant plus de sept mois, suite au décès du cinquième patient, la société a décidé de préparer la seconde génération de sa prothèse cardiaque, moins consommatrice d’énergie. "Dans le futur, on va pouvoir travailler avec nos partenaires (..) On est déjà en train de penser à un coeur plus simple, qui consommera moins", a déclaré son PDG Stephane Piat à Reuters.

Un sujet crucial pour Carmat qui indiquait déjà dans son document de référence 2016 avoir entamé des recherches avec la société Paxitech sur des nouvelles batteries pour alimenter sa prothèse. Ces piles à combustible pourraient conférer aux patients une autonomie supérieure à 12 heures, le tout contenu dans une sacoche de moins de trois kilos. "Une première dans le domaine médical", se félicite Carmat.

Par ailleurs la société, cotée en Bourse, a bien enclenché la seconde pour accélérer son industrialisation. Elle vient de se doter d’un directeur industriel afin "de mieux travailler sur notre offre et les nouveaux produits", a détaillé Stéphane Piat.

Wenzel Hurtak, un "professionnel expérimenté des dispositifs médicaux", accompagnera donc la phase d’industrialisation de la prothèse cardiaque et pilotera le nouveau site de production, situé à Bois-d’Arcy (Yvelines), qui sera opérationnel d’ici à la fin de l’année. Wenzel Hurtak, a effectué l’essentiel de sa carrière au sein de sociétés spécialisées dans les sciences de la vie telles que Cordis, Johnson & Johnson, où il a assuré divers postes de direction dans la production et le génie des procédés, ainsi que dans la R&D avancée. En 2004, il a rejoint Integra LifeSciences Corporation, leader mondial en neurochirurgie et orthopédie, dont il est devenu Vice-Président des opérations européennes. À ce poste, il était responsable de cinq sites de production en Europe et a contribué au développement de plus de dix produits. Avant de rejoindre Carmat, il  était Directeur de la division Nouveaux Produits chez Contract Medical International GmbH, leader du développement de produits pour dispositifs mini-invasifs en cardiologie notamment.
 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus