Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Boeing préoccupé par le rachat de Rockell Collins par United Tech

, , ,

Publié le , mis à jour le 06/09/2017 À 06H35

Infos Reuters NEW YORK (Reuters) - L'avionneur américain Boeing est sorti de son silence mardi 5 septembre pour annoncer qu'il étudierait de près le projet de rachat de Rockwell Collins par United Technologies, maison mère du motoriste Pratt & Whitney, et qu'il doutaitque cette fusion "soit dans le meilleur intérêt" de ses clients

Boeing préoccupé par le rachat de Rockell Collins par United Tech
L'avionneur américain Boeing est sorti de son silence dans l'affaire mardi, pour annoncer qu'il étudierait de près le projet de rachat de Rockwell Collins par United Technologies, maison mère du motoriste Pratt & Whitney. /Photo prise le 4 avril 2017/REUTERS/Fabian Bimmer
© Fabian Bimmer

"Nous avons l'intention de regarder de près la fusion proposée entre United Technologies et Rockwell Collins", écrit Boeing dans un communiqué publié mardi 5 septembre. Lundi 4 septembre, le conglomérat industriel United Tech a annoncé, dans un communiqué, le rachat de Rockwell Collins pour 30 milliards de dollars (25,2 milliards d'euros). Cette acquisition va donner naissance à un nouveau géant de l'aéronautique au chiffre d'affaires de plus de 65 milliards de dollars.

"Jusqu'à ce que nous obtenions plus de détails, nous doutons que ce soit dans le meilleur intérêt de - ou que cela ajouterait de la valeur pour - nos clients et le secteur." Boeing précise que son intérêt, et celui de ses clients, employés et actionnaires, était d'assurer la santé et la compétitivité à long terme de la chaîne d'approvisionnement de l'industrie aéronautique.

"Si nous constatons que cet accord n'est pas conforme à ces intérêts, nous aurions l'intention d'exercer nos droits contractuels et d'adopter les mesures réglementaires appropriées afin de protéger nos intérêts", affirme le groupe.

"De plus, les deux sociétés sont des fournisseurs importants de Boeing et d'autres (constructeurs d'avions) et en période de production record dans le secteur, leur grande priorité devrait être de respecter leurs engagements de coûts, de calendrier de livraison et de qualité, pour leurs clients et les nôtres."

Pour Reuters, Alwyn Scott, Juliette Rouillon pour le service français

Réagir à cet article

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus