Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Bluestar Silicones consolide ses positions à Saint-Fons

, , ,

Publié le

Bluestar Silicones investit 15 millions d’euros dans l’automatisation et l’accroissement de la capacité de son atelier d’élastomères à Saint-Fons (Rhône). Et conforte également son centre de recherche-développement lyonnais.

Bluestar Silicones consolide ses positions à Saint-Fons © Bluestar Silicones

Avec le soutien de son actionnaire chinois ChemChina, Bluestar Silicones poursuit ses investissements dans ses outils de production et en recherche-développement. 15 millions d’euros sont injectés dans la modernisation de son atelier d’élastomères vulcanisables à chaud (EVC) à Saint-Fons, près de Lyon (Rhône), dont la capacité est accrue de 50 % "On a changé toute la chaine de production. On l’a automatisée pour monter en gamme et aller sur des marchés comme l’automobile et le médical", indique Frédéric Jacquin, directeur général de Bluestar Silicones. Un programme d’investissement en deux temps qui sera bouclé en avril 2017.

Depuis le rachat des activités silicones de Rhodia en 2007, les actionnaires chinois s’inscrivent dans une logique industrielle forte. Plusieurs dizaines de millions d’euros sont investis chaque année dans les sites français : à Saint-Fons, Péage-de-Roussillon (Isère) et Commentry (Allier). Sans créer "énormément d’emplois". Seule une vingtaine de personnes a été embauchée en deux ans.

L’autre priorité affichée est l’innovation. Entre 4 et 5 % du chiffre d’affaires sont engagés chaque année dans la recherche-développement. Saint-Fons a été confirmé comme le centre névralgique de la R&D du groupe à l’échelle mondiale avec 120 des 200 personnes dédiées à ces activités, regroupées dans la région lyonnaise où l’entreprise bénéficie de la "dynamique de l’écosystème local". "A Lyon, on n’a pas peur de la chimie", se félicite Frédéric Jacquin.

Avec un chiffre d’affaires supérieur à 800 millions d’euros et une rentabilité en nette progression depuis deux ans, Bluestar Silicones compte poursuivre sa stratégie de spécialisation et d’excellence opérationnelle. Le groupe est surtout présent dans l’automobile, les étiquettes auto-adhérantes (dont il est leader mondial), les papiers cuisson, les isolants électriques et thermiques, l’efficacité énergétique. Actuellement à la cinquième place dans son secteur, il vise le top 3 mondial. "Il y a des possibilités de consolidation", note Frédéric Jacquin, qui envisage des acquisitions dans les prochaines années.

Vincent Charbonnier

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus