BlueCar : Bolloré et Pininfarina se séparent

Par  - Publié le
Le véhicule électrique du groupe Bolloré, la Bluecar
© DR

Le co-fondateur italien de la BlueCar quitte le navire.

L’alliance entre l’italien Pininfarina et le groupe Bolloré arrive à son terme. Le designer italien a annoncé lors de la présentation de ses résultats le 12 novembre son intention de vendre ses parts dans le capital de la joint-venture qu’il gérait avec le groupe français Bolloré.

Dans le détail,  Pininfarina va mettre en vente ses 50% de parts détenues au sein du capital de la joint-venture dès le 1 er mars 2011 jusqu’au 15 mars 2013. Le tout pour près de dix millions d’euros. Faute derepreneur, c'est le groupe Bolloré qui reprendra ses parts. Pour autant,cela ne signifie pas la fin de toute relation entre les deux groupes, puisque lebureau de design italien devrait continuer à se charger de la production de la BlueCar. «  L’idée est de permettre à chacun de nous deux de conserverson indépendance, explique-t-on chez Bolloré, le tout en ayant toujours la possibilité de faire appel à l’autre ».

Cette société avait été créée pour la fabrication et la commercialisation de la voiture électrique BlueCar, qui dans un premier temps avait été annoncée pour l’automne 2010. Mais des divergences stratégiques et politiques, selon le groupe italien, sont apparues entre les deux groupes, ce qui a ralenti la production de la voiture. La citadine devrait donc rouler sur les routes françaises au premier trimestre 2011. «  Durant les mois de septembre et d’octobre, les parties ont travaillé dur pour surmonter cette impasse qui empêchait toute poursuite des relations du fait de lourdes conséquences financières pour Pininfarina », assure le groupe italien.

A la veille du Mondial de l’automobile début octobre, Vincent Bolloré, patron du groupe éponyme, avait expliqué vouloir écouler entre 500 et 600 BlueCar en 2011 et plus de 40 000 par an d’ici à 2013. Elle devrait être commercialisée autour de 10 000 euros, avec un système de location de longue durée, à un tarif de dix euros par jour.

 

 

Imprimer

Partagez l’info :

Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin envoyer à un ami

Effectuer une autre recherche

Rechercher
Recevez nos newsletters

Identifiez-vous