Bioporc double ses capacités à la Châtaigneraie

Publié le

Bioporc, spécialiste de la charcuterie bio, investit 3,5 millions d’euros dans le doublement de ses capacités de production à la Châtaigneraie. L’objectif est de passer de 500 tonnes actuellement, à 1 000 entre 2012 et 2013.

L’investissement, qui comporte 328 500 euros d’aides régionales, concerne une extension qui portera les bâtiments de 1 100 à 2 500 mètres carrés en fin d’année (une 1ère tranche vient d’être livrée) et des outils de production, notamment de nouvelles cellules de cuisson. L’investissement s’accompagne d’une démarche de certification IFS version 5 visée en janvier 2010.

L’entreprise, reprise en mars 2006 par Jérôme Lebrun, affiche une croissance qui a atteint de 40 % à 5,8 millions d’euros en 2008. Une nouvelle progression de 20 à 25 % est envisagée cette année.

Bioporc, qui emploie 30 salariés, se rattache à la filière Porc bio Atlantique regroupant cinq partenaires : en amont se trouvent Agrobio Poitou-Charentes, avec son groupement Poitou-Charentes Bio, la Cavac et BNA, fabrique d’aliment basée à Mervent (Vendée). Ces acteurs permettent la maîtrise de la production céréalière bio.

En aval se trouvent donc Bioporc et Montagne noire (Delpeyrat), complémentaires en termes de gammes.

De notre correspondant en Pays de la Loire, Emmanuel Guimard

Imprimer

Partagez l’info :

Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin envoyer à un ami

Effectuer une autre recherche

Rechercher
Recevez nos newsletters

Identifiez-vous