Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Baisse de plus de 6% du marché automobile européen au mois d'avril

, , , ,

Publié le , mis à jour le 16/05/2017 À 09H32

Infos Reuters PARIS (Reuters) - Le marché automobile européen s'est contracté en avril pour la première fois depuis octobre 2016. Ce recul s'explique essentiellement par un effet calendaire, la fête de Pâques étant tombée en avril cette année alors qu'elle avait eu lieu en mars en 2016, selon l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA).

Baisse de plus de 6% du marché automobile européen au mois d'avril
Les ventes d'Opel ont plongé de 13,3% en Europe au mois d'avril.
© Adam Opel AG

Après un mois de mars record, le marché automobile européen recul de 6,8% au mois d'avril par rapport au même mois de 2016. Les données publiées mardi 16 mai par l'ACEA montrent que 1.230.235 véhicules ont été vendus en avril dans les pays de l'Union européenne et ceux de l'Association européenne de libre-échange (Islande, Norvège et Suisse).

Parmi les grands pays européens, la Grande-Bretagne a subi la plus lourde contraction de son marché automobile, avec une chute de 19,8%, suivie par l'Allemagne (-8,0%), la France (-6,0%) et l'Italie (-4,6%). Le marché espagnol a progressé pour sa part de 1,1%.

Sur les quatre premiers mois de l'année, la tendance reste positive, avec une hausse de 4,5% (contre +8,2% à fin mars), à 5.487.695 véhicules.

L'Italie affiche la plus forte hausse sur la période, avec une progression de 8% de son marché automobile, suivie de l'Espagne (+6,1%), de l'Allemagne (+2,5%), de la France (+2,0%) et de la Grande-Bretagne.

Les ventes d'Opel plongent

Hormis trois constructeurs - Toyota (+4,8%), Kia (+8,1%) et Suzuki (7269.T> (+11,4%) - tous les grands noms de l'automobile ont subi un recul de leurs ventes en avril, l'italo-américain Fiat Chrysler s'en tirant le moins mal avec un repli limité à 0,5%.

PSA Peugeot Citroën a vu ses ventes se replier de 6,7% le mois dernier tandis que celles d'Opel, la filiale européenne de General Motors que va racheter le constructeur français, ont plongé de 13,3%.

Renault affiche des performances moins mauvaises que le marché avec un repli de 2,9% de ses ventes, tout comme Daimler (-2,5%).

Volkswagen a enregistré des livraisons en baisse de 9,0% et Ford un recul de 11,5%.

Pour Reuters, Benoit Van Overstraeten pour le service français

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus